Les migrants, principal enjeu de l'élection présidentielle française

De violents heurts ont opposé mercredi plusieurs centaines... (AFP, Philippe Huguen)

Agrandir

De violents heurts ont opposé mercredi plusieurs centaines de migrants aux forces de l'ordre à Calais. Les policiers ont tiré plusieurs dizaines de grenades lacrymogènes pour tenter de repousser les migrants. La construction d'un mur «anti-intrusion», conçu pour empêcher les migrants désireux de passer en Grande-Bretagne d'accéder au port de Calais a débuté mardi malgré les critiques sur son efficacité et son principe même.

AFP, Philippe Huguen

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Sylvie Corbet
Associated Press
Paris

Abritant des milliers de migrants espérant se rendre au Royaume-Uni, la ville de Calais est devenue un champ de bataille important pour les candidats à la présidentielle française du printemps prochain qui, emboîtant le pas à la leader d'extrême droite Marine Le Pen, tirent profit de la peur des immigrants pour gagner des votes.

L'ancien président Nicolas Sarkozy, qui tentera de remporter l'investiture du parti de droite Les Républicains en novembre, a visité Calais mercredi. M. Sarkozy ne s'est pas rendu au camp de fortune baptisé la Jungle, préférant rencontrer les forces de sécurité chargées de protéger le port et d'empêcher les migrants d'y entrer. Il n'a fait aucune déclaration publique durant sa visite.

Mme Le Pen, qui occupe une position enviable dans les sondages, a depuis longtemps fait de la lutte à l'immigration son cheval de bataille. La présidente du Front national fait campagne en proposant de quitter l'Union européenne et sa zone de libre circulation des personnes, ce qui permettrait à la France de réinstaurer les contrôles frontaliers.

Les rivaux de Nicolas Sarkozy dans la primaire des Républicains, dont l'ex-premier ministre Alain Juppé, ont également visité Calais alors que le président socialiste François Hollande, qui n'a toujours pas annoncé officiellement son intention de briguer de nouveau la présidence, songe à s'y rendre la semaine prochaine.

Les migrants en provenance du Moyen-Orient, de l'Afrique et d'ailleurs qui campent dans la ville sont une source d'irritation pour le gouvernement français, le symbole de son incapacité à offrir des solutions efficaces à la crise européenne des réfugiés.

«Pas les douaniers des Anglais»

Les politiciens français de droite soutiennent que le Royaume-Uni devrait être responsable de gérer les gens souhaitant obtenir l'asile sur son territoire. Ils veulent renégocier un traité de 2003 qui a eu pour conséquence de confier à la France la tâche de contrôler les migrants souhaitant traverser la Manche.

M. Sarkozy, qui avait signé l'accord en tant que ministre de l'Intérieur, veut maintenant que les migrants soient envoyés dans un centre en territoire britannique et que le Royaume-Uni se charge de rapatrier ceux n'ayant pas réussi à obtenir un statut légal.

Les Français «n'ont pas vocation à être les douaniers des Anglais» et «les accords du Touquet doivent être renégociés», a indiqu M. Sarkozy, qui avait pourtant lui-même signé en 2003, lorsqu'il était ministre de l'Intérieur, ce texte visant à entraver l'immigration illégale en Grande-Bretagne.

Selon les organismes d'aide, «la jungle» aurait franchi le cap des 10 000 habitants ce mois-ci contre 7000 en août d'après les données des autorités françaises.

Sarkozy refuse que la France soit «submergée» par l'immigration

Il y avait une foule de journalistes qui... (AFP, Philippe Huguen) - image 3.0

Agrandir

Il y avait une foule de journalistes qui attendaient Nicolas Sakozy à Calais, mercredi.

AFP, Philippe Huguen

Nicolas Sarkozy a prôné mercredi à Calais «le rétablissement systématique des contrôles à toutes les frontières» du pays, pour que la France ne soit pas «submergée» par les migrants.

«La question est d'éviter que la France ait des frontières qui soient des passoires et qu'on se trouve submergé», a estimé l'ancien président, qui a fait de la maîtrise de l'immigration l'un de ses principaux thèmes de campagne.

«M. Sarkozy dit que la France va être submergée par l'immigration et les réfugiés, nous sommes plutôt submergés par sa démagogie», lui a répondu de New York le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, interrogé par la chaîne BFM TV, à l'issue d'une séance du Conseil de sécurité de l'ONU consacrée à la tragédie syrienne.

«L'année dernière, la France a reçu 80 000 demandes de droit d'asile et elle s'est engagée sur deux ans à accueillir 30 000 personnes, on est quand même très loin d'être submergés», a souligné M. Ayrault, en rappelant la nécessité de respecter «nos engagements internationaux».

Le déplacement de Nicolas Sarkozy à Calais, qui abrite le plus vaste camp de migrants en France où affluent des milliers de personnes cherchant à passer en Angleterre, intervient quelques jours avant la visite attendue lundi du président socialiste François Hollande. M. Sarkozy, qui ne s'est pas rendu dans le camp, a rencontré autorités locales et riverains exaspérés par la proximité du camp de «la Jungle».

Démantèlement de la «Jungle» «avant l'hiver»

Le gouvernement français a promis le démantèlement prochain de la «Jungle», où vivent entre 6900 et plus de 10 000 personnes selon les sources. L'État souhaite répartir ces migrants dans des centres d'accueil dispersés dans toute la France.

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a précisé mercredi que ce démantèlement se fera «avant l'hiver».

«La question n'est pas de vider la Jungle et de la mettre dans mille, cent ou dix endroits! Une fois la Jungle vidée, si les frontières restent des passoires, dans six mois, je reviens à Calais et c'est la même chose», a pronostiqué Nicolas Sarkozy.

L'extrême droite a également critiqué récemment la création de centres d'accueil, dénonçant un «plan de dispersion irresponsable».  Avec AFP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer