Membres présumés de l'EI arrêtés en Allemagne

Un homme soupçonné de faire partie de l'EI... (AFP, Uli Deck)

Agrandir

Un homme soupçonné de faire partie de l'EI est arrêté. Il aurait suivi la même route que les migrants pour entrer en Allemagne.

AFP, Uli Deck

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Associated Press
Berlin

Trois Syriens qui avaient possiblement été envoyés en Allemagne par le groupe armé État islamique l'an dernier ont été arrêtés lors de perquisitions lancées mardi, dans le cadre des efforts menés pour repérer les extrémistes qui auraient profité de la crise des migrants pour infiltrer l'Europe.

Les trois hommes sont accusés de s'être rendus en Allemagne à la mi-novembre sur ordre de l'EI, soit pour mener à bien une mission déjà déterminée, soit pour être disponibles en cas de besoin, selon les procureurs fédéraux allemands.

Les trois hommes sont également soupçonnés d'avoir été membres d'une organisation terroriste. Ils ont été arrêtés dans l'État du Schleswig-Holstein, dans le nord de l'Allemagne.

Le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière, a dit que les trois suspects étaient sous surveillance depuis plusieurs mois et que rien ne permet de croire qu'ils s'apprêtaient à frapper.

«Ils formaient possiblement une cellule dormante», a dit le ministre aux journalistes.

Route des migrants

M. de Maizière a ajouté que les trois hommes semblent être arrivés en Europe de la même manière que les deux kamikazes qui se sont donné la mort à l'extérieur du Stade de France en novembre, lors des attentats qui ont fait 130 morts à Paris.

«Tout permet de croire que les trois hommes arrêtés en Allemagne ont utilisé le même réseau de passeurs que les assaillants de Paris, a-t-il dit. Et tout permet de croire que leurs documents de voyage proviennent du même atelier.»

Les trois suspects sont âgés de 17, 18 et 26 ans. Ils étaient arrivés en Allemagne par le biais de la Turquie et de la Grèce, soit le trajet le plus fréquemment utilisé par les migrants pour rejoindre l'Europe l'an dernier. Un des hommes aurait été formé au maniement des armes et des explosifs en Syrie. L'EI leur aurait fourni des passeports, des milliers de dollars en argent américain et des téléphones cellulaires munis d'un logiciel de communications, selon un communiqué des procureurs allemands. Six emplacements dans deux États ont été perquisitionnés mardi, ce qui a également mené à la saisie de divers éléments de preuve.

Le Bureau de la police fédérale criminelle allemande a rappelé que les attentats de Paris et de Bruxelles ont démontré que Daech a utilisé le flot de migrants pour infiltrer l'Europe.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer