Le nord de la Corée du Nord dévasté par des inondations

Cette image provenant d'une vidéo distribuée lundi par... (AP, KTR)

Agrandir

Cette image provenant d'une vidéo distribuée lundi par la chaîne de télé KRT montre des ouvriers nord-coréens qui construisent une digue le long d'une rivière pour contenir les eaux.

AP, KTR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Associated Press
Tokyo

La Corée du Nord se mobilise pour combattre des inondations qui ont fait plus de 130 morts, détruit des dizaines de milliers de maisons et matraqué les infrastructures dans la province la plus au nord du pays.

Des soldats provenant de partout au pays ont été mobilisés pour venir en aide aux victimes des inondations qui ont débuté le 29 août, après le passage du typhon Lionrock.

Un rapport du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies affirme que les inondations ont chassé des dizaines de milliers de personnes de chez elles, en plus d'anéantir des maisons, des édifices et d'autres infrastructures essentielles.

Les médias nord-coréens prétendent qu'il s'agit des précipitations les plus abondantes et des vents les plus violents à frapper le pays depuis 1945, mais cette affirmation est impossible à vérifier.

Le rapport dit que le gouvernement a confirmé la mort de 133 personnes, pendant que quelque 400 autres sont portées disparues. Plus de 35 000 maisons, écoles et édifices publics ont été endommagés, dont 69% qui ont été complètement détruits. De vastes terres agricoles sont maintenant sous l'eau et au moins 140 000 personnes ont besoin d'une aide urgente.

Les régions les plus durement touchées, dont certains secteurs demeurent inaccessibles, sont celles de Musan et de Yonsa, près de la frontière avec la Chine, à la pointe nord du pays.

Vaste opération de secours

La presse officielle nord-coréenne rapportait dimanche que des pluies abondantes et des vents violents ont touché plusieurs villes et plusieurs comtés, provoquant l'effondrement d'édifices et endommageant des chemins de fer, des routes, le réseau électrique, des usines et des terres agricoles. Elle a ajouté qu'une vaste opération de secours a été lancée.

Lundi, la Corée du Nord a annoncé l'arrivée d'équipes dans les régions dévastées.

L'agence onusienne rapporte que des organisations caritatives ont puisé dans leurs réserves en Corée du Nord, notamment pour offrir aux sinistrés de la nourriture, des abris, et des produits d'hygiène et de santé. Le gouvernement nord-coréen travaillerait maintenant d'arrache-pied pour reconstruire 20 000 maisons avant l'arrivée de l'hiver au début du mois d'octobre.

Le régime a permis à des agences onusiennes, à la Croix-Rouge nord-coréenne, à la Fédération internationale du Croissant-Rouge et à des organisations privées de visiter les secteurs touchés la semaine dernière, mais elles ont été incapables de rejoindre Musan et Yonsa.

Les inondations se sont produites le long de la rivière Tumen, qui coule entre la Corée du Nord et la Chine.

Les catastrophes naturelles qui frappent la Corée du Nord sont amplifiées par l'absence d'infrastructures et de travaux d'ingénierie adéquats.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer