Hommage aux 343 pompiers tués à New York le 11 septembre 2001

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Associated Press
New York

Les 343 pompiers qui ont perdu la vie il y a 15 ans dans les attentats contre les tours jumelles à New York ont été honorés, samedi, lors d'une cérémonie à la cathédrale Saint-Patrick dédiée à ceux qui ont fait preuve d'héroïsme durant cette journée catastrophique. Des gestes que «la plupart d'entre nous ne peuvent comprendre», a dit le maire de New York.

Des centaines de proches des pompiers qui sont morts et de ceux qui ont survécu aux attaques ont assisté au service commémoratif présidé par le cardinal Timothy Dolan. Le nombre de pompiers morts le 11 septembre 2001 est le plus élevé en une seule journée de toute l'histoire des États-Unis.

La procureure générale et ministre de la Justice Loretta Lynch a lu une lettre du président Barack Obama décrivant les conséquences sur le pays de l'attaque contre les deux tours de 110 étages du World Trade Center.

«Nous nous souvenons qu'aucun acte de terreur ne peut égaler le caractère de notre pays, changer ce que nous sommes en tant qu'Américains, ni vaincre notre détermination à être le protecteur de l'autre autant en temps de crise qu'en période de calme», disait la lettre du président.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a souligné que les pompiers ayant péri dans les attentats représentaient toutes les générations, puisqu'ils étaient âgés de 22 à 71 ans.

Il a déclaré que toutes les personnes qui se trouvaient à New York ce jour-là avaient souffert, mais pas autant que les membres du Service des incendies de New York (FDNY).

«Nous nous souvenons de ce que les membres du FDNY ont fait face à un événement qui dépassait l'entendement. Ils ont fait preuve d'altruisme. Ils ont fait preuve de courage, a-t-il dit. Lorsque nous avons eu le plus besoin d'eux, ils nous ont montré le meilleur côté de l'humanité.»

M. De Blasio a estimé que le 11 septembre 2001, les pompiers avaient «fait des choses que la plupart d'entre nous ne peuvent comprendre».

«Ils se sont précipités vers le danger plutôt que de s'en éloigner», a-t-il rappelé.

Le maire a également noté que certains pompiers avaient ensuite succombé à des maladies liées à l'air contaminé auquel ils ont été exposés durant la catastrophe, et que d'autres étaient toujours en vie, mais souffrants.

La grande cathédrale Saint-Patrick était remplie au maximum de sa capacité pour le service commémoratif. De nombreux représentants de la municipalité, des pompiers et des proches des victimes étaient présents.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer