Un séisme répand la mort et la destruction en Italie

  • À Amatrice, comme dans plusieurs villages du centre de l'Italie, les secouristes recherchent désespérément des survivants dans les décombres. (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    À Amatrice, comme dans plusieurs villages du centre de l'Italie, les secouristes recherchent désespérément des survivants dans les décombres.

    AFP, Filippo Monteforte

  • 1 / 14
  • Un homme est bouleversé à la suite du tremblement de terre puissant en Italie. (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    Un homme est bouleversé à la suite du tremblement de terre puissant en Italie.

    AFP, Filippo Monteforte

  • 2 / 14
  • Des résidents d'Amatrice cherchent des victimes dans les décombres après un séisme de 6 qui a fait au moins 247 morts. (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    Des résidents d'Amatrice cherchent des victimes dans les décombres après un séisme de 6 qui a fait au moins 247 morts.

    AFP, Filippo Monteforte

  • 3 / 14
  • Des bâtiments d'Amatrice, en Italie, ont été détruit par le séisme. (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    Des bâtiments d'Amatrice, en Italie, ont été détruit par le séisme.

    AFP, Filippo Monteforte

  • 4 / 14
  • Cette photo aérienne du village d'Amatrice montre bien l'ampleur des dégâts causés par la secousse de magnitude 6 qui a frappé le centre de l'Italie dans la nuit de mardi à mercredi. (AP, Gregorio Borgia)

    Plein écran

    Cette photo aérienne du village d'Amatrice montre bien l'ampleur des dégâts causés par la secousse de magnitude 6 qui a frappé le centre de l'Italie dans la nuit de mardi à mercredi.

    AP, Gregorio Borgia

  • 5 / 14
  • Des citoyens transportent un blessé hors des ruines d'un bâtiment à la suite du séisme qui a frappé la région d'Amatrice en Italie. (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    Des citoyens transportent un blessé hors des ruines d'un bâtiment à la suite du séisme qui a frappé la région d'Amatrice en Italie.

    AFP, Filippo Monteforte

  • 6 / 14
  • Un homme est bouleversé à la suite du tremblement de terre puissant en Italie. (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    Un homme est bouleversé à la suite du tremblement de terre puissant en Italie.

    AFP, Filippo Monteforte

  • 7 / 14
  • C'est dans la commune d'Accumoli, située à environ 150 kilomètres de Rome, que se trouve l'épicentre du séisme qui a fait au moins 247 morts. (AP, Andrew Medichini)

    Plein écran

    C'est dans la commune d'Accumoli, située à environ 150 kilomètres de Rome, que se trouve l'épicentre du séisme qui a fait au moins 247 morts.

    AP, Andrew Medichini

  • 8 / 14
  • Des secouristes transportent un blessé hors des ruines d'un bâtiment à la suite du séisme qui a frappé la région d'Amatrice en Italie. (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    Des secouristes transportent un blessé hors des ruines d'un bâtiment à la suite du séisme qui a frappé la région d'Amatrice en Italie.

    AFP, Filippo Monteforte

  • 9 / 14
  • Ces gens sont bouleversés à la suite du tremblement de terre puissant en Italie. (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    Ces gens sont bouleversés à la suite du tremblement de terre puissant en Italie.

    AFP, Filippo Monteforte

  • 10 / 14
  •  (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    AFP, Filippo Monteforte

  • 11 / 14
  • Des secouristes cherchent des survivants à travers les décombres. (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    Des secouristes cherchent des survivants à travers les décombres.

    AFP, Filippo Monteforte

  • 12 / 14
  • Une femme est réconfortée à la suite du puissant séisme qui a frappé l'Italie. (AFP)

    Plein écran

    Une femme est réconfortée à la suite du puissant séisme qui a frappé l'Italie.

    AFP

  • 13 / 14
  •  (AFP, Filippo Monteforte)

    Plein écran

    AFP, Filippo Monteforte

  • 14 / 14

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Ella Ide
Agence France-Presse
Accumoli, Italie

Un puissant séisme, tôt mercredi dans le centre de l'Italie, a fait au moins 247 morts et détruit presque entièrement plusieurs villages, où les recherches d'éventuels survivants pris au piège des décombres continuaient dans la nuit.

Ce séisme, de magnitude 6.0 a partiellement détruit au moins trois villages dans une région montagneuse au nord-est de Rome, a indiqué le chef de la protection civile, Fabrizio Curcio, interrogé par la Rai, la télévision publique italienne.

Plus tôt dans la soirée, le chef du gouvernement italien Matteo Renzi avait fait état de 120 morts et quelque 368 blessés.

Des dizaines de secouristes, volontaires, pompiers et membres de la protection civile, se préparaient à une longue nuit de fouilles, dans l'espoir de retrouver des survivants. «Le système ne ralentit pas pendant la nuit», a assuré M. Curcio sur la Rai.

La protection civile italienne n'a pas donné d'estimations concernant les disparus, mais beaucoup d'habitants et de touristes manquaient encore à l'appel, notamment à l'intérieur de l'hôtel Roma à Amatrice, l'un des villages les plus touchés, où une trentaine de personnes séjournaient. «Certaines ont réussi à se mettre à l'abri, deux ont été retrouvées vivantes et deux mortes», a indiqué M. Curcio.

La police italienne a également fait savoir qu'elle avait mis en place un dispositif pour éviter les «chacals», nom donné en Italie aux pilleurs de maisons vidées de leurs habitants après des catastrophes naturelles ou des évacuations forcées.

Des camps ont été installés à proximité de ces villages pour accueillir quelque 2500 personnes, désormais sans toit.

«Ma soeur sous les décombres»

Les images parvenues des villages sinistrés ont révélé l'ampleur des destructions. Des immeubles ne sont plus que ruines, des gens hagards se regroupent dans les rues. Une photo publiée sur les réseaux sociaux montre des habitants fuyant leur maison, à moitié détruite, suspendus à des draps.

Dans l'une des communes les plus touchées, Arquata del Tronto, le quartier de Pescara, semble rayée de la carte, selon ces images.

«Ma soeur et son mari sont sous les décombres, nous attendons les secouristes, mais ils n'arrivent pas jusqu'à eux», a confié à l'AFP Guido Bordo, 69 ans, qui a trouvé refuge près d'Accumoli, épicentre de ce séisme dans la province du Latium, à quelque 150 km de Rome. «Ils ne donnent aucun signe de vie, on n'entend que leurs chats», a-t-il ajouté, prostré sur un banc, aux côtés de son frère.

Une famille entière, deux adultes et deux enfants, ont été retrouvés morts dans ce village.

Ce tremblement de terre de magnitude 6.2, selon l'Institut américain de géologie (USGS), mais de 6.0 selon son équivalent italien, a secoué le centre de la péninsule mercredi à 3h36 (1h36 GMT).

Il s'agit du plus important séisme en Italie depuis le 20 mai 2012 où un tremblement de terre de magnitude 6.0 avait fait 25 morts entre Modène et Ferrare (nord).




«Le village a disparu»

À Amatrice, dans la région du Latium, à proximité de l'épicentre du séisme, des scènes de destruction totale ont été racontées par les habitants de ce village pittoresque et très touristique. Amatrice, où sont nés les «spaghettis all'amatriciana», s'apprêtait à célébrer ce weekend la 50e édition d'un festival dédié à cette recette.

«Le village a disparu. C'est une tragédie», a affirmé son maire Sergio Pirozzi. Le pape François a repris mercredi ses mots pour exprimer combien il était «bouleversé», interrompant l'audience générale qu'il donne chaque mercredi au Vatican.

Parmi les victimes figure aussi une petite fille de neuf mois, retrouvée morte au milieu des décombres à Arquata del Tronto. Ses parents ont été extraits vivants et ont été hospitalisés.

Au moins 200 répliques, dont la plus forte d'une magnitude de 5,3, ont suivi ce séisme, ressenti jusqu'à Rome où nombre de palais ont tremblé.

Le 6 avril 2009, un séisme de magnitude 6,3 avait fait plus de 300 morts, non loin du séisme de mercredi. Son épicentre se situait près de L'Aquila, chef-lieu de la région du même nom.

Plusieurs dirigeants dans le monde ont fait part de leur tristesse et de leur solidarité à l'égard de l'Italie, du président russe Vladimir Poutine au secrétaire d'État américain John Kerry en passant par le président français François Hollande.

SÉISME ITALIE 2

Les secousses les plus meurtrières au monde depuis l'année 2000

Un séisme de magnitude 6,0 a fait trembler le centre de l'Italie, tôt mercredi, suivi quelques heures plus tard d'un tremblement de terre de magnitude 6,8 au Myanmar.

Voici une liste de quelques-uns des séismes les plus dévastateurs du XXIe siècle:

  • 16 avril 2016: Une puissante secousse de magnitude 7,8 sur la côte centrale de l'Équateur, près de la ville de Muisne, fait 660 morts.
  • 25 avril 2015: Un tremblement de terre de magnitude 7,8 coûte la vie de plus de 8000 personnes au Népal.
  • 3 août 2014: Un séisme de magnitude 6,2 tue plus de 700 personnes en Chine, à proximité de Wenping.
  • 24 septembre 2013: Le Pakistan est secoué par un tremblement de terre de magnitude 7,7 qui fauche plus de 800 personnes.
  • 11 mars 2011: Un terrible séisme frappe la côte nord-est du Japon et provoque un tsunami. Le bilan s'élève au-delà de 20 000 morts.
  • 27 février 2010: Un tremblement de terre de magnitude 8,8 sévit sur le Chili et cause un tsunami. Ces catastrophes font 524 morts.
  • 12 janvier 2010: Haïti est dévastée par une secousse de magnitude 7,0 qui fait jusqu'à 316 000 victimes, selon les données du gouvernement.
  • 30 septembre 2009: Plus de 1100 personnes perdent la vie lorsque le Sumatra du Sud, en Indonésie, est frappé par une secousse de magnitude 7,5.
  • 6 avril 2009: Un séisme de magnitude 6,3 fait plus de 300 morts à L'Aquila, en Italie - près de 90 kilomètres au sud du plus récent tremblement en sol italien.
  • 12 mai 2008: Une secousse de magnitude 7,9 s'abat sur Sichuan, une province occidentale de Chine, et s'avère fatale pour plus de 87 500 personnes.
  • 15 août 2007: Un tremblement de terre survient à proximité de la côte centrale du Pérou et fait plus de 500 morts. Sa magnitude se situait à 8,0.
  • 26 mai 2006: 5700 personnes perdent la vie dans un séisme de magnitude 6,3 sur l'île de Java, en Indonésie.
  • 8 octobre 2005: Une secousse de magnitude 7,6 fauche plus de 80 000 personnes dans la région du Cachemire, au Pakistan.
  • 28 mars 2005: Le Sumatra du Nord, en Indonésie, est touché par un tremblement de terre de magnitude 8,6. Le bilan se chiffre à près de 1300 morts.
  • 26 décembre 2004: Une secousse de magnitude 9,1 frappe l'Indonésie et provoque un tsunami dans l'Océan indien. Ils feront 230 000 morts dans une douzaine de pays.
  • 26 décembre 2003: Un séisme meurtrier de magnitude 6,6 fait 50 000 morts dans le sud-est de l'Iran.
  • 25 mars 2002: Près d'un millier de gens meurent des suites d'un tremblement de magnitude 6,1 dans le nord de l'Afghanistan.
  • 26 janvier 2001: Un séisme de magnitude 7,7 secoue le Gujarat, en Inde, et cause la mort de 20 000 personnes.
Source: U.S. Geological Survey

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer