Le fils d'El Chapo kidnappé

Les forces de l'ordre ont été déployées autour... (AFP, Hector Guerrero)

Agrandir

Les forces de l'ordre ont été déployées autour du lieu de l'enlèvement. Parmi les victime, Jesus Alfredo Guzman Salazar, le fils du baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman.

AFP, Hector Guerrero

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Christopher Sherman
Associated Press
México

Le fils du baron de la drogue incarcéré Joaquin «El Chapo» Guzmán se trouve parmi la demi-douzaine de personnes qui ont été enlevées lundi par des hommes armés qui ont fait irruption dans un restaurant de Puerto Vallarta au Mexique, ce qui fait craindre une explosion de violence entre bandes rivales.

Joaquin «El Chapo» Guzman... (photo Archives AFP) - image 1.0

Agrandir

Joaquin «El Chapo» Guzman

photo Archives AFP

Cet enlèvement survient peu de temps après que des hommes armés aient envahi la résidence de la mère de Guzmán dans l'État du Sinaloa, dans le nord du Mexique.

Le procureur général de l'État du Jalisco, Eduardo Almaguer, a confirmé mardi soir que Jesus Alfredo Guzmán Salazar, 29 ans, a été kidnappé plus tôt cette semaine, probablement par des hommes du cartel rival Jalisco Nouvelle Génération.

Ce cartel a connu une expansion fulgurante depuis quelques années et est fréquemment entré en conflit avec le groupe de Guzmán, qui est depuis longtemps considéré comme l'organisation criminelle la plus puissante du Mexique.

Pas de demande de rançon

M. Almaguer a expliqué que sept hommes ont interrompu une fête à laquelle participaient 16 personnes au restaurant huppé La Leche de Puerto Vallarta vers 1 h, lundi. Ils ont emmené les sept hommes, mais un d'entre eux aurait réussi à s'enfuir. Aucune demande de rançon n'a encore été reçue.

Le cartel de Jalisco s'est fait connaître par des attaques sans merci contre les forces de l'ordre de cet État, mais il sévit aussi loin que les États de Veracruz et de Basse-Californie.

Joaquin «El Chapo» Guzmán ne serait plus en mesure de contrôler les activités de son cartel depuis qu'il a été capturé pour la deuxième fois l'an dernier. En juin, des médias locaux rapportaient que des hommes armés ont pillé la maison de sa mère, emportant notamment des voitures et d'autres biens.

Guerre pour le contrôle du cartel de Sinaloa

Un analyste a évoqué une «guerre» pour le contrôle du cartel de Sinaloa.

Jesus Alfredo Guzmán Salazar est dans la mire des forces de l'ordre depuis longtemps, notamment aux États-Unis où il fait l'objet de multiples accusations.

Son frère aîné, Ivan Archivaldo Guzmán, pourrait compter parmi les six autres hommes qui ont été kidnappés.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer