Un homme «solitaire» et «silencieux» responsable de l'attaque à Nice

Les autorités aident une personne blessée dans l'attaque... (AP)

Agrandir

Les autorités aident une personne blessée dans l'attaque survenue à Nice.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse

Une perquisition a eu lieu vendredi au domicile supposé du chauffeur du camion qui a tué au moins 84 personnes jeudi soir à Nice, un homme décrit par ses voisins comme étant «solitaire» et «silencieux».

Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, 31 ans, un homme né en Tunisie, n'avait pas l'apparence d'une personne religieuse et était souvent en shorts, selon Sébastien, un habitant du petit immeuble de quatre étages à Nice, cible de la perquisition, qui préfère rester anonyme.

La voisine de palier du chauffeur, Alexia, indique à l'AFP lui avoir parlé une seule fois - lorsqu'il avait coupé le mauvais compteur électrique. A l'étage supérieur, une famille nombreuse souligne que le jeune homme ne retournait jamais leurs salutations. Au rez-de-chaussée, Anan, indique qu'elle s'en méfiait car il s'agissait d'un «bel homme qui fixait trop ses deux filles» avec insistance.

La perquisition a débuté vers 9h30 (3h30 heure de l'Est) en présence de membres de policiers d'élite lourdement armés. En fin de matinée, des membres de la police technique et scientifique étaient toujours présents dans l'appartement du jeune homme. Le petit immeuble est situé dans un quartier populaire de l'est de la ville.

En milieu de journée, les forces de l'ordre ont ensuite barré la rue et semblaient fouiller avec un chien, à une centaine de mètres de l'immeuble, un petit camion aux deux portes arrière grand ouvertes. Une petite explosion a pu être entendue pendant ces opérations, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Mohamed Lahouaiej-Bouhlel est soupçonné d'avoir conduit jeudi soir un camion sur deux kilomètres afin de percuter un maximum de personnes venues assister au feu d'artifice traditionnel du 14 juillet, jour de fête nationale en France. Au moins 84 personnes sont mortes dans l'attentat.

Partager

À lire aussi

  • Les drapeaux mis en berne

    Actualités

    Les drapeaux mis en berne

    Des gestes de solidarité envers le peuple français ont été posés au cours des dernières heures dans la région. »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer