Trump en chute libre face à Clinton, selon un sondage

Il s'agit de la plus forte avance pour... (Archives AP, Tony Dejak)

Agrandir

Il s'agit de la plus forte avance pour Hillary Clinton dans les sondages du Post-ABC depuis l'automne. Et d'un creusement spectaculaire par rapport à la précédente enquête d'opinion effectuée le mois dernier, qui montrait un écart de seulement deux points en faveur de la démocrate.

Archives AP, Tony Dejak

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse
Washington

Le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump est en forte baisse dans les intentions de vote, selon un sondage du Washington Post-ABC publié dimanche qui donne plus de 10 points d'avance à la démocrate Hillary Clinton.

L'ancienne secrétaire d'État, 68 ans, obtiendrait 51 % des votes contre 39 % pour l'homme d'affaires new-yorkais si l'élection du 8 novembre avait lieu aujourd'hui.

Il s'agit de la plus forte avance pour Mme Clinton dans les sondages du Post-ABC depuis l'automne. Et d'un creusement spectaculaire par rapport à la précédente enquête d'opinion effectuée le mois dernier, qui montrait un écart de seulement deux points en faveur de la démocrate.

Un autre sondage de NBC/Wall Street Journal, également publié dimanche, montre une avance plus réduite pour Hillary Clinton (46 % à 41 %), mais qui représente toutefois un accroissement par rapport à l'écart de deux points en sa faveur enregistré en mai.

Malaise grandissant

La chute de Donald Trump dans le sondage Washington Post-ABC traduit le malaise grandissant parmi les républicains suscité par sa rhétorique incendiaire et ses positions en politique étrangère.

Selon ce sondage, environ deux Américains sur trois pensent que Donald Trump, 70 ans, n'est pas qualifié pour conduire le pays et sont mal à l'aise à l'idée qu'il puisse devenir président.

Ces derniers estiment que ses déclarations sur les femmes, les minorités et les musulmans montrent qu'il a «des préjugés». Ils voient également ses attaques contre un juge fédéral, pointant vers ses origines mexicaines, comme racistes.

Les deux sondages ont été effectués après le massacre d'Orlando, perpétré par un musulman américain ayant fait allégeance à l'État islamique, qui a fait 49 morts et 53 blessés dans une boîte de nuit gaie.

Le sondage Post-ABC montre également qu'après cette fusillade, la pire dans l'histoire américaine, la cote de popularité du président Barack Obalma a grimpé jusqu'à 56 %, niveau le plus élevé depuis mai 2011, lorsqu'un commando américain avait tué Oussama Ben Laden.

M. Obama, qui a apporté son soutien à Hillary Clinton début juin, est plus populaire que ne l'étaient au même stade de leur présidence les républicains George W. Bush et son père George Bush.

Les sondages Post-ABC et NBC/Wall Street Journal ont été effectués auprès d'un échantillon de quelque 1000 électeurs inscrits, respectivement entre les 20 et 23 juin et les 19 et 23 juin. La marge d'erreur est de plus ou moins 3,5 % et 3,1 % respectivement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer