Le Royaume-Uni doit se retirer au plus vite, selon les fondateurs de l'UE

Les six pays fondateurs de l'Union européenne sont... (Photo Leon Neal, archives Agence France-Presse)

Agrandir

Les six pays fondateurs de l'Union européenne sont l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, l'Italie, la Belgique et le Luxembourg.

Photo Leon Neal, archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse
Berlin

Les six États fondateurs de l'Union européenne (UE) ont réclamé samedi que le Royaume-Uni engage «le plus vite possible» la procédure de sortie de l'UE, la France soulignant «l'urgence» à désigner un nouveau premier ministre britannique.

«Nous disons ici, ensemble, que ce processus doit commencer aussi vite que possible pour qu'on ne se retrouve pas embourbé», a dit à Berlin Frank-Walter Steinmeier, encadré de ses homologues Jean-Marc Ayrault (France), Bert Koenders (Pays-Bas), Paolo Gentiloni (Italie), Didier Reynders (Belgique) et Jean Asselborn (Luxembourg).

«Nous devons avoir la possibilité de nous occuper de l'avenir de l'Europe», a-t-il ajouté, réclamant la mise en oeuvre de l'article 50 du traité de Lisbonne, soit la clause de retrait volontaire et unilatérale de l'UE.

Jean-Marc Ayrault a même appelé à la désignation rapide d'un nouveau premier ministre en remplacement de David Cameron, alors que ce dernier a prévu de se maintenir jusqu'en octobre et de laisser à son successeur le soin de négocier la sortie de son pays de l'UE.

«Bien sûr, il faut désigner un nouveau premier ministre, cela prendra sans doute quelques jours, mais il y a une certaine urgence», a-t-il dit.

«Nous demandons que l'article 50 soit respecté et mis en oeuvre. Il y a une certaine urgence», a-t-il souligné.

Son homologue néerlandais a aussi appelé «à tourner la page au plus vite».

Répondre aux attentes

Les six ministres ont aussi relevé la nécessité pour l'Europe de se rapprocher de ses citoyens et de répondre à leurs attentes, notamment en luttant contre la crise économique, le chômage, en travaillant à résoudre la crise migratoire ou encore les questions de sécurité après les récentes attaques djihadistes à Paris et Bruxelles.

«Nous devons préparer ces réponses ensemble, et montrer que l'Europe est non seulement nécessaire, mais aussi compétente», a relevé M. Steinmeier. «Nous espérons pouvoir nous concentrer bientôt sur ces réponses et c'est notre message à Londres».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer