Violents heurts entre migrants et policiers dans la «Jungle» de Calais

Début juin, des associations d'aide aux réfugiés estimaient... (AFP, Philippe Huguen)

Agrandir

Début juin, des associations d'aide aux réfugiés estimaient le nombre de migrants dans «la Jungle» de Calais à 6123.

AFP, Philippe Huguen

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse
Calais

Des heurts ont opposé lundi jusqu'en début de soirée plusieurs centaines de migrants aux policiers sur une rocade autoroutière à Calais jouxtant la «Jungle», selon un correspondant de l'AFP.

Vers 21h, la situation était redevenue calme, mais les abords de la «Jungle» demeuraient placés sous haute surveillance policière.

Les incidents avaient débuté en milieu d'après-midi, des policiers lançant de nombreuses grenades lacrymogènes pour éloigner les candidats à l'exil qui, à l'aide de divers objets, ont essayé de ralentir la circulation pour tenter de s'introduire dans des camions en partance pour la Grande-Bretagne.

Ces heurts n'ont fait aucun blessé ni du côté des migrants ni des policiers, selon les autorités régionales, qui ont fait état de l'arrestation d'au moins un migrant pour «jet de projectile».

Plusieurs grilles de sécurité aux abords de la route ont également été démontées par des migrants. Plusieurs d'entre eux ont escaladé des camions en tentant de découper les bâches de leurs remorques.

Euro: des partisans britanniques coincés

La rocade portuaire était quant à elle fermée dans le sens des embarquements depuis environ 16h, selon l'AFP. En conséquence, plusieurs kilomètres d'embouteillages sur l'autoroute étaient signalés dans les deux sens, dans lesquels se sont retrouvés coincés des partisans britanniques revenant des matches de l'Euro et des véhicules transportant des voitures de compétition ayant participé aux 24h du Mans.

Fait particulier, ces échauffourées, qui se déroulent très régulièrement, ont cette fois-ci lieu à la fois en pleine journée et non de nuit, comme fréquemment, et en début de semaine alors que le trafic est habituellement plus dense à partir de mercredi.

Selon le dernier comptage réalisé par la préfecture mi-mai, la population totale vivant au camp de la Lande à Calais, surnommé «la Jungle», s'élève à 3913 migrants. À cette époque, des associations d'aide aux réfugiés (Help Refugees et l'Auberge des migrants) faisaient état de 5188 personnes. Elles ont réévalué leur nombre à 6123 début juin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer