L'Italie arrête le cerveau présumé d'un réseau de passeurs

L'Érythréen de 35 ans, Medhane Yehdego Mered, est... (AFP)

Agrandir

L'Érythréen de 35 ans, Medhane Yehdego Mered, est arrivé à Rome dans la nuit de mardi à mercredi depuis le Soudan, où il avait été arrêté il y a deux semaines.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Colleen Barry
Associated Press
Milan

L'Italie a finalement mis la main au collet du cerveau présumé d'un réseau de passeurs qui aurait généré des revenus de millions d'euros en aidant des dizaines de milliers de migrants à rejoindre l'Europe, ce qui ouvre la porte à un procès qui ira bien au-delà des simples passeurs qui sont épinglés sur le terrain.

L'Érythréen de 35 ans, Medhane Yehdego Mered, est arrivé à Rome dans la nuit de mardi à mercredi depuis le Soudan, où il avait été arrêté il y a deux semaines.

Les autorités l'avaient identifié l'an dernier - en compagnie de l'Éthiopien Ermias Ghermay, qui court toujours - comme le principal suspect dans le trafic de migrants depuis l'Afrique subsaharienne, par le biais de la Libye et à destination de l'Europe.

«Sans scrupules»

Les responsables ont expliqué mercredi qu'il compte parmi les quatre principaux suspects identifiés pendant leur enquête. Ils ont décrit un individu «sans scrupules (et) sans respect pour la vie humaine», qui jouait un rôle de premier plan au sein d'un réseau qui a généré des millions d'euros.

Le premier ministre italien Matteo Renzi a dit mercredi que 48 000 migrants sauvés de la Méditerranée sont arrivés au pays depuis le début de l'année, comparativement à 51 000 au même moment l'an dernier. Plus de 2800 personnes ont perdu la vie, principalement lors du trajet vers l'Italie, ce qui permet de croire que l'itinéraire exploité par Mered est toujours actif.

Mered fait l'objet d'une enquête non seulement pour trafic de personnes depuis 2012, mais aussi pour une possible fraude bancaire pour avoir transféré des fonds pour financer ce trafic, a dit le procureur italien Maurizio Scalia.

Les autorités disent que Mered se vantait d'entasser les migrants à bord de navires pour maximiser ses profits et qu'il contraignait les familles des migrants à lui verser de l'argent pour que leurs proches puissent entamer la prochaine étape de leur périple.

Des conversations téléphoniques enregistrées ont révélé que Mered a versé 58 000 $CAN à des responsables libyens pour obtenir la libération d'un groupe de migrants incarcérés. Mered se présentait comme le membre le plus puissant de l'organisation, se surnommait «général» et se comparait sans gêne à l'ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

Ces mêmes conversations démontrent que Mered avait l'intention de rejoindre sa femme en Suède dès que possible, qu'il voulait construire une maison en Érythrée et qu'il souhaitait investir à Dubaï.

L'Italie a arrêté des dizaines de passeurs présumés, typiquement les capitaines et les membres d'équipage des rafiots qui essaient de franchir la Méditerranée. Ces passeurs tentent typiquement de se mêler aux migrants, mais les autorités les détectent de plus en plus fréquemment.

Les autorités ont vanté l'ampleur et la rapidité de la collaboration entre les responsables internationaux, du Royaume-Uni jusqu'au Soudan.

Au cours des dernières heures, la marine libyenne a secouru 117 personnes au large des côtes du pays, dont six femmes enceintes, et 223 autres sont arrivées au port sicilien de Pozzallo après avoir été secourues par la garde côtière italienne.

Réunification des familles

Enfin, les autorités allemandes ont admis mercredi que chaque réfugié syrien admis au pays pourrait éventuellement être rejoint par une autre personne, en vertu de règles qui favorisent la réunification des familles. L'Allemagne a inscrit plus de 428 000 demandeurs d'asile syriens l'an dernier et près de 72 000 depuis le début de l'année.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer