Clinton est déclarée gagnante... mais ne crie pas victoire

Hillary Clinton était en campagne en Californie, lundi.... (AFP, Jonathan Alcorn)

Agrandir

Hillary Clinton était en campagne en Californie, lundi.

AFP, Jonathan Alcorn

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse
Los Angeles

La démocrate Hillary Clinton a passé lundi la barre du nombre de délégués lui assurant de devenir la première femme à briguer la Maison-Blanche pour un grand parti américain, selon l'estimation de plusieurs médias américains.

Mais la candidate n'a pas crié victoire, craignant une démobilisation de ses partisans lors du dernier «super mardi» des primaires dans six États dont la Californie, où son adversaire Bernie Sanders espère arracher une victoire symbolique.

Et, ajoutant à la confusion, le sénateur du Vermont a immédiatement dénoncé la précipitation médiatique, affirmant que sa rivale ne pourrait pas revendiquer de victoire avant la convention d'investiture de Philadelphie, fin juillet. Selon Associated Press, l'ancienne secrétaire d'État a dépassé la majorité absolue de 2383 délégués nécessaire pour l'investiture, en comptant les délégués remportés lors des primaires ainsi que les superdélégués, ces responsables et élus du parti disposant du droit de vote à la convention de Philadelphie, du 25 au 28 juillet. Bernie Sanders a environ 800 délégués de retard sur elle.

Désireuse de terminer en beauté par une victoire en Californie, bastion progressiste et État le plus peuplé du pays, Hillary Clinton évitait le triomphalisme lundi et hésitait à commenter l'aspect historique de sa candidature, donnant rendez-vous pour un grand discours dans son fief de New York mardi soir.

«J'aurai plus de choses à dire demain soir», a-t-elle dit à des journalistes lundi, tout en reconnaissant son émotion à l'approche de l'échéance.

Le comportement de Bernie Sanders est désormais au coeur des préoccupations du parti. Le sénateur du Vermont multiplie les actes de défiance. Il dénonce tout calcul incluant les superdélégués, qu'il affirme pouvoir faire changer d'allégeance avant Philadelphie. Plus de 500 sur 700 se sont ralliés à Hillary Clinton.

Obama pourrait apporter son soutien à Clinton dès cette semaine

Le président Barack Obama recevait à la Maison-Blanche,... (AP, Susan Walsh) - image 3.0

Agrandir

Le président Barack Obama recevait à la Maison-Blanche, lundi, les Broncos de Denver, gagnants du dernier Super Bowl.

AP, Susan Walsh

La Maison-Blanche a laissé entendre lundi que le président américain Barack Obama pourrait prendre position dès cette semaine sur la primaire démocrate en apportant son soutien à Hillary Clinton.

«Lorsque les électeurs du New Jersey et de Californie auront eu l'occasion de s'exprimer, nous aurons peut-être une bien meilleure idée de l'issue possible de la primaire», a expliqué Josh Earnest, porte-parole de M. Obama, lors de son point de presse quotidien.

Pourquoi, dans ce contexte, le président ne se prononcerait-il pas dès mercredi?

«Je ne sais pas. Peut-être qu'il le fera», a-t-il répondu, dans un sourire, tout en refusant de s'engager sur une date précise.

Liens personnels 

S'il s'est gardé de prendre publiquement position dans la primaire - particulièrement longue et parfois tendue - de son camp, M. Obama a à peine dissimulé à peine sa nette préférence pour son ancienne secrétaire d'État dont il loue régulièrement «l'expérience extraordinaire».

«Je pense que la campagne de Sanders reconnaitrait que le président a tout fait pour être juste (vis-à-vis des deux candidats)», a souligné lundi Josh Earnest. Mais, a-t-il ajouté aussitôt, «le président a des liens personnels de longue date avec Mme Clinton, elle a été sa secrétaire d'État pendant quatre ans».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer