• Le Soleil > 
  • Actualités > 
  • Monde 
  • > La Russie et les États-Unis évoquent une coopération contre la branche syrienne d'Al-Qaïda 

La Russie et les États-Unis évoquent une coopération contre la branche syrienne d'Al-Qaïda

Le chef de la diplomatie américaine John Kerry... (PHOTO LEONHARD FOEGER, AP)

Agrandir

Le chef de la diplomatie américaine John Kerry (à droite) s'était entretenu avec son homologue russe Sergei Lavrov, à Vienne, le 17 mai.

PHOTO LEONHARD FOEGER, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse
Moscou

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'Etat américain John Kerry ont évoqué mercredi au téléphone la nécessité «d'actions communes décisives» contre le Front Al-Nosra, a annoncé la diplomatie russe.

La discussion «concernait la situation en Syrie, plus particulièrement le besoin d'actions communes décisives contre le Front Al-Nosra (la branche syrienne d'Al-Qaïda), comme la partie russe l'a constamment proposé», a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Cette annonce est intervenue alors que la Russie a déjà proposé mi-mai aux Etats-Unis de mener des frappes communes contre les groupes jihadistes en Syrie, une proposition qui avait été immédiatement rejetée par Washington.

Quelques jours plus tard, Moscou avait affirmé être prêt à se coordonner avec la coalition arabo-kurde et les États-Unis pour chasser les jihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) de leur fief de Raqa, en Syrie.

Mercredi, une trêve de 48 heures décidée à l'initiative de la Russie et coordonnée avec Washington et le régime de Damas, a été instaurée à Daraya, un fief rebelle symbolique situé 10 km au sud-ouest de Damas, permettant l'entrée du premier convoi humanitaire depuis 2012 dans cette ville.

Washington a exhorté la Russie à faire pression sur son allié de Damas pour qu'il cesse ses bombardements dans cette zone afin de donner une chance aux pourparlers de paix censés trouver une issue au conflit qui a fait plus de 270.000 morts en cinq ans.

Les Etats-Unis et la Russie sont les parrains du processus diplomatique dit de Vienne, du Groupe international de soutien à la Syrie (GISS) qui cherche, pour l'heure sans avancées notables, à convertir la fragile cessation des hostilités en Syrie en une trêve durable entre le régime syrien et les groupes d'opposition.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer