Forte hausse des incendies contre les centres de réfugiés allemands

Une bénévole dans un centre d'aide pour réfugiés... (Archives AFP, Christof Stache)

Agrandir

Une bénévole dans un centre d'aide pour réfugiés en Allemagne, à Munich, aide un garçon tout juste arrivé à enfiler un nouveau manteau.

Archives AFP, Christof Stache

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse
Berlin

Le nombre d'incendies criminels en Allemagne contre des centres d'hébergement de réfugiés a fortement augmenté depuis le début de l'année, à 45, a indiqué le président de la police criminelle allemande (BKA), Holger Münch, dans un entretien à la presse samedi.

«Ce qui nous inquiète tout particulièrement c'est que l'ampleur de la violence croît», a-t-il souligné dans les journaux du groupe de presse Funke. «Cette année, il y a déjà eu 45 incendies criminels».

Sur l'ensemble de 2015, année où l'Allemagne a vu arriver quelque 1,1 million de migrants, 92 incendies criminels contre des foyers de demandeurs d'asile ont été répertoriés, contre 6 seulement en 2014, selon des statistiques publiées par le BKA fin janvier.

«Les auteurs de ces actes criminels sont en majorité des hommes et près de 80 % viennent du lieu où l'acte criminel est commis», a-t-il ajouté.

Le président du BKA a toutefois assuré n'avoir «pas de connaissances sur des structures d'extrême-droite suprarégionales» qui déclencheraient ces incendies.

Il s'est en revanche déclaré préoccupé par l'augmentation de la violence verbale sur Internet qui peut être un tremplin vers le passage à l'acte.

En Allemagne, plusieurs grands médias comme l'édition en ligne du Spiegel ont fermé leurs forums de discussions sur les sujets liés à l'afflux de réfugiés en raison des tombereaux d'injures déversés par des internautes.

Avec l'arrivée importante de réfugiés fuyant la guerre et la misère, l'Allemagne assiste à une montée inquiétante des violences commises contre les migrants sur fond d'ascension de la droite dure et anti-immigration.

Plusieurs incendies ou manifestations racistes ont choqué le pays l'an dernier, en particulier dans certaines régions d'ex-RDA.

L'Allemagne déboursera 137 milliards $CAN pour aider les migrants

Le gouvernement allemand prévoit dépenser 137 milliards $CAN au cours des cinq prochaines années afin de soutenir les migrants, a rapporté l'hebdomadaire Der Spiegel, samedi.

La publication établie à Hambourg cite un document du ministère des Finances qui prédit que les coûts annuels liés aux réfugiés passeront d'environ 23,6 milliards $ cette année à 29,9 milliards $ en 2020.

Une bonne partie de cette somme sera consacrée aux services de base, à l'hébergement et aux cours de langue, mais le montant global comprend aussi des fonds pour remédier aux problèmes qui ont poussé ces gens à fuir leur pays d'origine pour se réfugier en Allemagne.

Le porte-parole du ministère allemand des Finances, Juerg Weissgerber, a refusé de commenter les chiffres, mais a confirmé que le gouvernement discutait actuellement avec des représentants des 16 États du pays au sujet du partage des coûts relatifs aux demandeurs d'asile. Ils souhaitent conclure une entente sur cette question avant que la chancelière Angela Merkel ne rencontre les leaders des États le 31 mai.

Les dépenses gouvernementales liées aux migrants ont relancé l'économie de l'Allemagne au cours des derniers mois, mais ont aussi suscité de la colère de certains Allemands qui estiment que les réfugiés bénéficient d'un traitement de faveur. Alternative pour l'Allemagne, un parti nationaliste, est en hausse dans les sondages.

Près de 1,1 million de migrants sont entrés en Allemagne en 2015, mais le gouvernement allemand a insisté sur le fait que ce nombre ne tenait pas compte des réfugiés qui ont quitté pour d'autres pays ou sont retournés chez eux.

Selon le document évoqué par Der Spiegel, 600 000 demandeurs d'asile arriveront en territoire allemand en 2016, 400 000 en 2017 et 300 000 pour les années suivantes. Le ministère des Finances assume que plus de la moitié de ceux qui seront officiellement reconnus comme réfugiés trouveront du travail au cours des cinq prochaines années.  Avec AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer