• Le Soleil > 
  • Actualités > 
  • Monde 
  • > La police découvre une jeune femme séquestrée pendant des années par sa mère 

La police découvre une jeune femme séquestrée pendant des années par sa mère

Une handicapée mentale de 26 ans, séquestrée, vraisemblablement depuis... (AFP, Josef Reisner)

Agrandir

Une handicapée mentale de 26 ans, séquestrée, vraisemblablement depuis plusieurs années, par sa propre mère, a été retrouvée, mardi, par la police allemande.

AFP, Josef Reisner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse
Munich

La police allemande a annoncé avoir découvert mardi une handicapée mentale de 26 ans qui vivait séquestrée, vraisemblablement depuis plusieurs années, par sa propre mère qui a tenté de se suicider.

La jeune femme a été retrouvée dans «un état physique dégradé», recluse dans une pièce d'un appartement de Rosenheim, près de Munich, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police.

«Vers 10h», un huissier est venu expulser de son appartement une locataire d'une cinquantaine d'années, a précisé un porte-parole de la police Stefan Sonntag, au site internet d'informations locales Rosenheim24, évoquant un cas «triste» et «tragique».

À l'arrivée de l'huissier, la locataire s'est jetée depuis le deuxième étage dans la cage d'escalier, manifestement dans le but de mettre fin à ses jours. «Grièvement blessée», elle a été transportée à l'hôpital, a indiqué M. Sonntag.

À l'intérieur de l'appartement, qui était «encombré de détritus», les policiers ont découvert une «porte fermée» qu'ils ont forcée, a-t-il poursuivi.

Derrière, recluse dans une pièce, se trouvait une jeune femme «dont on suppose qu'il s'agit de la fille de la locataire» et qui a sans doute «vécu pendant très longtemps» dans cette pièce, «peut-être même pendant des années», a expliqué M. Sonntag.

Selon une voisine citée par l'agence DPA, elle aurait pu être séquestrée pendant cinq ans.

Clinique psychiatrique

Elle a été conduite dans une clinique psychiatrique, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police. «Communiquer avec elle est très, très difficile», a déclaré M. Sonntag à la DPA.

Citant des témoignages de voisins, des médias allemands évoquaient la présence d'un frère plus jeune qui vivrait dans l'appartement avec les deux femmes. Selon DPA, qui cite une voisine, il serait âgé d'une quinzaine d'années.

Selon cette même voisine, la jeune femme séquestrée aurait souvent crié et tapé contre les murs la nuit.

Il y a environ cinq ans, elle aurait cessé de fréquenter une institution pour handicapés mentaux et n'aurait pas quitté l'appartement depuis.

«Une fois l'année dernière seulement, elle a pu quitter l'appartement. Quand on la voyait, on n'aurait pas cru qu'il y avait quelque chose d'anormal», a déclaré sous couvert d'anonymat cette voisine à la DPA, ajoutant que la mère refusait toute forme d'aide.

Interrogé par Rosenheim24, un voisin a indiqué pour sa part vivre près de chez elles depuis 2003 et n'avoir jamais vu la jeune femme.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer