Deux autres victimes canadiennes en Équateur

Trois jours après le séisme meurtrier en Équateur,... (AFP, Luis Acosta)

Agrandir

Trois jours après le séisme meurtrier en Équateur, des rescapés ont commencé à critiquer la lenteur des secours. À Manta notamment, le soleil accentuait mardi l'odeur des corps en décomposition.

AFP, Luis Acosta

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

La Presse Canadienne
Manta, Équateur

Deux autres Canadiens ont perdu la vie dans le tremblement de terre qui a fait près de 500 morts en Équateur, a confirmé mardi Ottawa.

Affaires mondiales Canada n'a cependant donné aucun autre détail sur ces deux nouvelles victimes, «pour des raisons de confidentialité et par respect pour les familles».

On savait déjà que la Québécoise Jennifer Mawn et son jeune fils, Arthur Laflamme, étaient morts lors du séisme, samedi soir. Les deux Québécois seraient décédés dans l'effondrement du toit de la maison familiale. Les deux autres membres de la famille, Pascal Laflamme et la jeune Laurie-Ann, ont été légèrement blessés mais ils se portent bien.

La ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, a indiqué mardi à l'extérieur des Communes que l'information sur les deux nouvelles victimes canadiennes était «très récente», et elle n'a pas voulu non plus en dire davantage, par respect pour les familles touchées.

La porte-parole d'Affaires mondiales Canada, Rachna Mishra, a confirmé mardi que «des agents consulaires apportent de l'aide aux familles des quatre citoyens canadiens décédés tragiquement pendant ce tremblement de terre».

Le Canada devait rapidement déployer en Équateur une équipe pour évaluer les besoins de ce pays, avant de prendre une décision sur un déploiement éventuel de l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe.

Bernard Boutin, porte-parole de la ministre Bibeau, a indiqué qu'Ottawa avait reçu mardi matin une demande d'aide du gouvernement équatorien, et qu'une équipe d'évaluation canadienne devait partir bientôt pour ce pays afin de déterminer les besoins sur place. Le gouvernement canadien pourra décider ensuite s'il déploie l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe, comme il l'avait fait au Népal il y a un an.

Cette équipe d'intervention offre à la clé un hôpital de campagne, une assistance en génie et des systèmes de purification de l'eau potable.

Rescapés en colère

Par ailleurs, trois jours après le séisme dévastateur qui a tué 480 personnes, 1700 autres étaient encore portées disparues mardi, suscitant la colère des rescapés devant la lenteur des secours, malgré la mobilisation internationale.

Sur la côte Pacifique, frappée samedi soir par la pire secousse - de magnitude 7,8 - qu'ait connu le pays en près de 40 ans, des centaines de pompiers, policiers, militaires et secouristes accompagnés de chiens continuaient inlassablement de sonder les décombres.

Des équipes sont venues du Venezuela, de Colombie, du Mexique, du Chili ou encore d'Espagne pour participer aux recherches.

Mais à Manta, l'une des villes les plus touchées, les sinistrés se désespéraient tandis que le soleil accentuait l'odeur des corps en décomposition.

«Les secours ont été très longs à venir. Des vies ont été perdues! Nous, les proches, sommes ici depuis samedi soir», se révoltait Pedro Merro, dont la cousine a disparu dans l'effondrement du marché municipal.

Si une centaine de cadavres ont été sortis des gravats dans cette station balnéaire de 253 000 habitants, quelques bonnes nouvelles venaient aussi agrémenter le travail des secouristes : mardi au lever du jour, une femme a été retrouvée en vie sous les ruines d'un centre commercial.

Dans le pays, «jusqu'à présent, il y a 480 personnes mortes et quelque 2560 qui sont blessées», a annoncé le vice-ministre de l'Intérieur Diego Fuentes.

«On a 2000 personnes qui sont recherchées, mais 300 ont été retrouvées», a-t-il ajouté. Plus de 800 immeubles se sont effondrés et de nombreuses personnes restent coincées sous les décombres. Près de 3000 rescapés ont été accueillis dans des logements d'urgence.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer