La marée noire de BP a provoqué une surmortalité de jeunes dauphins

La plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, louée par la compagnie... (Archives AFP, US Coast Guard)

Agrandir

La plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, louée par la compagnie britannique BP, a explosé le 20 avril 2010, créant une gigantesque marée noire dans le golfe du Mexique.

Archives AFP, US Coast Guard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse
Washington

La gigantesque marée noire de BP dans le Golfe du Mexique en 2010 a provoqué des maladies chroniques chez les dauphins femelles exposées au pétrole, ce qui aurait entraîné une surmortalité de leur progéniture, selon une étude publiée mardi.

Les recherches menées par des scientifiques de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) s'inscrivent dans le cadre d'un effort pour expliquer le nombre inhabituellement élevé de grands dauphins retrouvés morts dans le Golfe du Mexique depuis le début de la marée noire, un phénomène qui a persisté jusqu'à 2014.

L'explosion, le 20 avril 2010, d'une plateforme de forage exploitée par le groupe pétrolier BP a déversé environ 3 millions de barils de pétrole dans le Golfe pendant les 87 jours qu'il a fallu pour colmater le puits, selon une estimation du ministère de la justice.

«Nos observations viennent conforter les résultats de précédentes études scientifiques qui montrent qu'une exposition aux substances pétrolières à la suite de la marée noire de Deepwater Horizon a gravement affecté la santé reproductrice des dauphins vivant dans la zone affectée située dans le nord est du Golfe du Mexique», souligne le vétérinaire, Teri Rowles. Elle est responsable du programme de la santé des mammifères marins à la NOAA.

Comparativement à d'autres populations de dauphins «nous avons constaté que les grands dauphins femelles dans le Golfe du Mexique étaient particulièrement sujets à des défaillances vers la fin de leur période de gestation, avec des signes de stress du foetus et d'infection dont la brucellose», précise Kathleen Colegrove, professeur de pathologie vétérinaire à l'Université d'Illinois à Chicago, principal auteur de l'étude, qui paraît dans la revue Diseases of Aquatic Organisms.

Ces chercheurs reconnaissent toutefois que l'impact à long terme du pétrole sur la reproduction des dauphins est encore inconnu, soulignent les scientifiques.

Les enquêtes menées à la fois sur la mortalité des dauphins et les effets d'ensemble de la marée noire sur l'écosystème se poursuivent, précise la NOAA.

Mississippi et Alabama

Les scientifiques ont observé un nombre grandissant de dauphins très jeunes ou morts-nés échoués dans la zone de la marée noire en 2011, beaucoup plus que pendant toutes les autres années, et ce particulièrement dans l'embouchure du Mississippi et sur les côtes d'Alabama.

Ces dauphins morts-nés ou morts peu après leur naissance étaient tous nettement plus petits que ceux trouvés les années précédentes dans d'autres zones géographiques, relève le Dr Stephanie Venn-Watson, une épidémiologiste vétérinaire à la National Marine Mammal Foundation, un des co-auteurs.

Ces chercheurs ont déterminé que 88 % des dauphins morts nés ou peu après la mise à bas, retrouvés dans la zone de la marée noire, avaient des poumons anormaux, partiellement ou complétement collabés (repliés sur eux-mêmes).

Cela indique qu'ils sont morts dans le ventre de leur mère ou peu après leur naissance avant que leurs poumons aient pu se déployer complètement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer