L'État islamique perd son «ministre des Finances» et la ville de Palmyre

Les forces syriennes ont réussi à reprendre la... (AFP)

Agrandir

Les forces syriennes ont réussi à reprendre la moitié de la cité antique de Palmyre, perdue il y a 10 mois aux mains des forces djihadistes.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Maher Al-Mounes
Agence France-Presse
Damas

L'État islamique (EI) a subi vendredi un double revers en Syrie avec la perte de la moitié de la ville de Palmyre et de son aéroport ainsi que la mort d'un de ses plus importants dirigeants.

À Washington, le secrétaire américain à la Défense a déclaré que l'élimination en Syrie par les États-Unis d'Al-Qadouli allait donner «un coup de frein aux capacités de l'EI à conduire des opérations en Irak, en Syrie et à l'étranger».

Présenté par Washington comme le numéro 2 de l'organisation terroriste, il «était l'un des principaux responsables de l'EI, agissant comme son ministre des Finances et responsable de plusieurs complots extérieurs», a estimé Ashton Carter, confirmant l'information de sa mort donnée plus tôt par la chaîne de télévision NBC.

Les États-Unis avaient offert jusqu'à 7 millions $US pour des informations conduisant à cet homme.

Le chef jihadiste est le second haut responsable de cette liste à être éliminé en moins d'un mois. Les États-Unis ont annoncé récemment la mort le 4 mars d'un autre cadre dirigeant de l'EI figurant sur cette liste, «Omar le Tchétchène».

Abdel Rahmane al-Qadouli... (PHOTO REWARDS FOR JUSTICE) - image 2.0

Agrandir

Abdel Rahmane al-Qadouli

PHOTO REWARDS FOR JUSTICE

L'organisation djihadiste est par ailleurs sous pression en Irak, où a été lancée une offensive militaire pour la reprise de la province de Ninive et de sa capitale Mossoul, fief de l'EI dans le nord du pays. Les forces irakiennes ont ainsi pu sécuriser vendredi quatre villages au sud de Mossoul qu'elles avaient repris la veille.

En Syrie, les forces prorégime ont repris vendredi de la moitié de la ville de Palmyre, qui avait été perdue aux mains de l'EI il y a 10 mois, perte doublée de la mort d'Abdel Rahmane Al-Qadouli.

Selon une source militaire, «les forces progouvernementales, qui bénéficient du soutien de l'aviation russe, se sont emparées de la moitié de Palmyre ainsi que de l'aéroport». Une autre source militaire, citée par la télévision syrienne, a par ailleurs indiqué que l'armée, en coordination avec les miliciens des Forces de défense nationale, avait pris le contrôle de l'ancienne citadelle de Palmyre.

Protéger les lieux historiques

L'EI avait chassé l'armée syrienne de Palmyre en mai 2015 et contrôlait depuis cette ville et ses ruines antiques, classées au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les forces prorégime «se trouvent à 600 mètres [...] du coeur des ruines, mais avancent lentement à cause des mines», a affirmé le directeur des musées et antiquités de Syrie.

«Palmyre sera bientôt entièrement libéré», a ajouté Maamoun Abdelkarim, qui a assuré que l'armée avait «libéré le quartier des hôtels et des restaurants ainsi que la Vallée des tombeaux», célèbre pour ses tours funéraires, dans le sud-ouest de la ville.

M. Abdelkarim dit avoir demandé aux autorités syriennes «de préserver la cité des destructions», où l'EI a déjà réduit en poussière plusieurs trésors archéologiques comme l'Arc de triomphe et les temples de Bêl et de Baalshamin, des symboles de l'essor de cette cité de plus de 2000 ans.

«À mesure que nous approchons du site antique, nous utilisons moins d'armes lourdes et d'artillerie pour ne pas porter atteinte à ce qui reste des ruines», a affirmé une source militaire.

La directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a salué vendredi l'offensive de l'armée syrienne. «Depuis un an, le saccage de Palmyre est le symbole du nettoyage culturel qui sévit au Moyen-Orient», a-t-elle dit, qualifiant la cité antique de «ville martyre». Avec Sammy Ketz à Beyrouth

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer