Un autre djihadiste aurait frappé dans le métro de Bruxelles

Desfleurs ont été déposées devant l'entrée de la... (Associated Press)

Agrandir

Desfleurs ont été déposées devant l'entrée de la station de métro de Molenbeek, à Bruxelles.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Associated Press
Bruxelles

Un deuxième djihadiste pourrait avoir participé à l'attaque contre le métro de Bruxelles mardi et serait en fuite, selon ce que rapportent jeudi des médias français et belges.

Il semble par ailleurs de plus en plus probable que la même cellule du groupe armé État islamique soit responsable des attentats de Bruxelles et de ceux de Paris, en novembre.

Le groupe a revendiqué les attaques contre les deux villes. Les attentats ont exposé au grand jour les failles de sécurité européennes et les appels se multiplient maintenant pour une meilleure coopération des agences du renseignement et pour une lutte plus dure aux extrémistes.

Le principal suspect détenu en lien avec les attaques de Paris, Saleh Abdeslam, s'est présenté devant la justice au cours des dernières heures. Son avocat a fait savoir qu'il ne s'oppose plus à son extradition vers la France, qui veut le juger pour terrorisme.

Les procureurs belges ont indiqué que quatre personnes ont participé aux attaques de mardi contre l'aéroport et contre une station de métro de Bruxelles, dont deux kamikazes, les frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui. Un troisième kamikaze a été identifié comme étant Najim Laachraoui, qui est soupçonné d'avoir confectionné les bombes utilisées à Paris pour les attaques terroristes de novembre.

Autre bombe

Les autorités traquent aussi un homme filmé par les caméras de surveillance et soupçonné d'avoir abandonné une puissante bombe à l'aéroport avant de repartir. Cette bombe a explosé après l'arrivée des artificiers de la police, sans faire de victimes.

Le diffuseur belge RTBF et deux médias français, le quotidien Le Monde et le réseau de télévision BFM, rapportent jeudi qu'un cinquième attaquant court possiblement encore: un homme filmé par les caméras de sécurité du métro et transportant un grand sac aux côtés de Khalid El Bakraoui. RTBF dit qu'on ne sait pas si cet homme a été tué.

L'attention se tournait jeudi vers Saleh Abdeslam, qui a échappé aux forces de l'ordre de deux pays pendant quatre mois après les attaques de Paris. Il a finalement été épinglé vendredi dans le quartier bruxellois de Molenbeek, où il a grandi. Il a été atteint d'une balle à la jambe au moment de son arrestation.

Le bureau du procureur fédéral belge a dit qu'Abdeslam et deux complices présumés ont comparu jeudi.

L'avocat d'Abdeslam, Sven Mary, a déclaré à la presse qu'il a demandé un délai d'un mois pour étudier le dossier volumineux, mais que son client «veut partir pour la France aussi rapidement que possible». Le secteur avait été placé sous haute surveillance et était notamment survolé par un hélicoptère.

Il semble de plus en plus évident que les djihadistes ont décidé de frapper mardi quand ils ont cru que la police se rapprochait, après l'arrestation d'Abdeslam.

L'attaque de mardi a fait 31 morts et 270 blessés.

Alerte maximale

Le niveau d'alerte en Belgique demeure par ailleurs à son niveau maximal, ce qui signifie qu'une nouvelle attaque peut être imminente.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer