Le délégué du Québec à Bruxelles aux premières loges

Le diplomate Michel Audet est passé par hasard... (AFP, Marija Ivoninaite)

Agrandir

Le diplomate Michel Audet est passé par hasard en voiture devant la station de métro Maelbeek, quelques instants après l'explosion.

AFP, Marija Ivoninaite

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

(Québec) Le délégué général du Québec à Bruxelles, Michel Audet, a vécu de près l'un des deux attentats qui ont secoué la capitale belge mercredi matin. Le diplomate est passé en voiture, rue de la Loi, quelques instants après l'explosion qui a frappé la station de métro Maelbeek, près de son bureau.

«J'étais dans ma voiture, à écouter à la radio ce qui se passait à l'aéroport [de Zaventem], lorsque j'ai vu de la fumée s'échapper de l'entrée de la station», relate-t-il au Soleil. Tout le monde était un peu interloqué. Il a fallu zigzaguer dans la rue. C'est là que j'ai saisi toute l'importance de ce qui arrivait.»

Le délégué général du Québec à Bruxelles, Michel... (Fournie par la délégation générale du Québec) - image 2.0

Agrandir

Le délégué général du Québec à Bruxelles, Michel Audet

Fournie par la délégation générale du Québec

Une fois à son bureau, sur l'avenue des Arts, M. Audet a immédiatement pris soin de s'assurer que la quinzaine d'employés de la délégation étaient sains et saufs. «Plusieurs étaient demeurés à la maison pour la journée puisqu'il n'y avait plus de transport en commun. Nous avions reçu la consigne de garder au bureau, le plus tard possible, ceux qui étaient déjà au travail. Nous les avons raccompagnés ensuite jusqu'à leur domicile.»

Dans une ville où la cote d'alerte a été élevée à son niveau maximal, M. Audet a expliqué que la vie bruxelloise baignait dans une ambiance de tension. «Depuis ce matin, c'est un ballet incessant de sirènes de voitures de police, de pompiers, d'ambulanciers.»

Coeur de l'Europe

«C'est venu nous frapper en plein visage. C'est le coeur de l'Europe qui a été attaqué», explique le diplomate, en soulignant l'importance géopolitique de Bruxelles à titre de capitale de l'Union européenne et de siège de l'OTAN. «Il y a 751 députés qui siègent au Parlement européen, des centaines de diplomates, des dizaines de milliers de fonctionnaires. Bruxelles est l'une des grandes capitales européennes.»

La station de métro Maelbeek, visée par les terroristes, se situe sur une ligne stratégique qui dessert le quartier diplomatique, où se trouve la délégation du Québec, à proximité des ambassades américaine et russe.

Au moment de l'entrevue, à 17h mardi heure de Bruxelles, M. Audet ne signalait aucun ressortissant québécois parmi les morts ou les blessés des attentats. «Nous avons reçu des courriels de gens qui voulaient avoir des conseils. Nous avons pris soin de mettre de l'information sur nos différentes plateformes.»

Des cellules de crise ont été mises en place pour venir en aide à la diaspora québécoise à Bruxelles, en collaboration avec l'ambassade du Canada et les services consulaires d'urgence.

Sentiment d'urgence

En poste depuis décembre 2014, soit un mois et demi avant les attaques contre Charlie Hebdo, l'ex-sous-ministre et professeur en relations industrielles de l'Université Laval s'attend maintenant à ce que ces attaques entraînent «une constellation» de mesures de sécurité plus «drastiques». Depuis le «lock down» de Bruxelles, dans la foulée des attentats parisiens du 13 novembre, les habitants de la capitale belge s'étaient habitués à l'omniprésence des forces de l'ordre.

«Tous les midis, on salue les soldats qui surveillent le quartier. Ça fait partie de notre environnement de travail.»

Les conséquences de cette journée funeste risquent de se faire sentir longtemps, croit-il. «Il va y avoir un sentiment d'urgence encore plus fort dans l'Union européenne. Ça va déborder de Bruxelles et de l'Europe. On en a pour des années à subir [les contrecoups].»

«Ç'a été une dure journée. Disons que j'ai eu quelques flashs de mon chalet, sur le bord de la rivière Sainte-Anne, dans Portneuf», termine le diplomate coincé dans le chaos bruxellois...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer