Ukraine: bye bye Lénine!

La plus grande statue de Lénine encore debout... (AFP)

Agrandir

La plus grande statue de Lénine encore debout en Ukraine a été déboulonnée jeudi.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse
Kiev

La plus grande statue de Lénine encore debout en Ukraine a été déboulonnée jeudi à Zaporijia, ville du sud-est, conformément aux lois sur la «désoviétisation» du pays.

Le monument en bronze et granit, haut d'environ 20 mètres avec son piédestal, et pesant 40 tonnes, trônait dans le centre-ville depuis 1964.

En raison de problèmes techniques, les travaux visant à déboulonner la statue ont duré plusieurs jours, tout en étant retransmis en direct sur Internet.

Les autorités n'ont pas encore annoncé ce qu'elles comptaient faire du monument, une fois démonté.

Selon l'Institut ukrainien pour la mémoire nationale, près de 2500 monuments à Lénine se trouvaient en Ukraine avant le soulèvement pro-européen du Maïdan, débuté fin 2013 et qui a abouti à la chute en février 2014 du président prorusse Viktor Ianoukovitch, destitué après avoir fui en Russie.

Six cents monument à Lénine ont été démontés à travers le pays durant le Maïdan, dont un par des manifestants dans le centre de Kiev. En mai 2015, des lois sur la «désoviétisation» ont été adoptées, provoquant le déboulonnage d'un millier d'autres statues de Lénine.

Ces nouvelles lois, promulguées par le président ukrainien Petro Porochenko, interdisent également toute «propagande communiste» dans le pays.

Elles visent à rompre définitivement avec le passé soviétique de l'Ukraine au moment où les autorités combattent des séparatistes prorusses, pour beaucoup nostalgiques de l'URSS, dans l'Est rebelle où le conflit a fait près de 9200 morts depuis avril 2014.

Les lois interdisent entre autres les symboles soviétiques et nazis, condamnent ces deux régimes, mais glorifient au contraire les combattants nationalistes ayant un temps lutté aux côtés des nazis contre les forces soviétiques.

Les monuments à la gloire de responsables soviétiques, dont les nombreuses statues de Lénine, doivent aussi être démontés de même que doivent être rebaptisées les localités, rues ou entreprises faisant référence au communisme, très nombreuses en Ukraine.

La Russie avait vivement dénoncé ces lois en accusant Kiev d'avoir recours à des méthodes «totalitaires» pour désoviétiser l'Ukraine au profit d'une idéologie nationaliste.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer