Des armes chimiques auraient été utilisées plus de 160 fois en Syrie

Une jeune Syrien joue dans une voiture au... (Agence France-Presse, Abd Doumany)

Agrandir

Une jeune Syrien joue dans une voiture au nord-est de Damas, la capitale de la Syrie.

Agence France-Presse, Abd Doumany

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Associated Press
New York, États-Unis

Des armes chimiques ont été utilisées au moins 161 fois depuis le début du conflit en Syrie il y a cinq ans, faisant 1491 morts, selon un nouveau rapport rendu public lundi.

La Société médicale américano-syrienne affirme que ces attaques se sont multipliées l'an dernier, avec au moins 69 incidents. Elle recensait 14 581 blessés à la fin de 2015.

L'organisation américaine sans but lucratif (OSBL), qui appuie plus de 1700 travailleurs médicaux dans une centaine de cliniques en Syrie, prétend que son rapport est le plus complet à avoir été compilé sur le sujet jusqu'à présent. Elle dit que ses données lui ont été fournies par des employés médicaux qui ont soigné les victimes, avec l'aide d'OSBL et d'autres sources locales.

Identifier les responsables

L'organisation demande aux 15 membres du Conseil de sécurité des Nations unies et à la communauté internationale d'identifier rapidement les responsables et de leur demander des comptes devant la Cour pénale internationale ou autrement. La plupart des renseignements recueillis par la société ont été partagés avec l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), une agence onusienne.

Le gouvernement syrien a fréquemment été accusé par les États-Unis et d'autres pays occidentaux d'avoir utilisé des armes chimiques contre sa population, même après que le Conseil de sécurité eut ordonné la destruction du programme d'armes chimiques dans la foulée d'une attaque qui avait tué des centaines de civils en banlieue de Damas en 2013.

Attaques au chlore

Le Conseil de sécurité a aussi condamné l'an dernier l'utilisation de produits chimiques comme le chlore, après que des barils explosifs remplis de chlore gazeux aient apparemment été largués sur des secteurs contrôlés par l'opposition. Le chlore est facilement disponible et son utilisation comme arme est interdite, même s'il ne s'agit pas officiellement d'un agent de guerre. Le nouveau rapport dénote au moins 60 morts lors d'attaques au chlore.

Le rapport précise par ailleurs que 77 % des attaques chimiques qu'il documente se sont produites après l'ordre formulé par le Conseil de sécurité en 2013, et 36 % après que le conseil eut condamné l'utilisation du chlore l'an dernier.

Le gouvernement syrien nie

Le gouvernement syrien nie attaquer sa population avec des armes chimiques ou des produits chimiques toxiques. Le groupe armé État islamique pourrait lui aussi avoir utilisé des produits toxiques en Syrie au cours des derniers mois.

Le document ne précise pas qui sont les responsables des attaques chimiques. Cela revient au mécanisme conjoint de vérification créé l'an dernier par les États-Unis et l'OIAC, qui devrait débuter ses travaux ce mois-ci.

Le rapport évoque aussi 133 autres attaques chimiques présumées qui n'ont pas pu être documentées complètement.

Par ailleurs, l'agence onusienne des enfants a dit lundi que plus de 80 % des enfants syriens ont été touchés par le conflit, y compris un nombre croissant qui sont contraints de travailler, de rejoindre des groupes armés ou de se marier jeunes pour échapper à la pauvreté.

Enfants de la guerre

L'Unicef a expliqué que le tiers des Syriens âgés de moins de 18 ans, soit environ 3,7 millions de personnes, sont nés depuis le début de la guerre civile. Le conflit qui a éclaté en mars 2011 a fait plus de 250 000 morts et chassé de chez eux près de la moitié des 23 millions d'habitants que comptait le pays avant la guerre.

L'agence dit que près de sept millions d'enfants syriens vivent maintenant dans la pauvreté.

L'Unicef a documenté près de 1500 crimes graves commis contre des enfants en 2015, dont des meurtres et des enlèvements. L'agence prévient que le chiffre réel est probablement plus élevé.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer