Aventure terminée pour Ben Carson

Le neurochirurgien à la retraite Ben Carson n'aura... (AP, Jose Luis Magana)

Agrandir

Le neurochirurgien à la retraite Ben Carson n'aura pas réussi à s'imposer dans la course à l'investiture du Parti républicain.

AP, Jose Luis Magana

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Bill Barrow
Associated Press
Washington

Le candidat à l'investiture républicaine Ben Carson a abandonné la course, mercredi, mettant fin à une campagne en dents de scie qui s'est conclue par une performance décevante à l'important Super mardi.

Dans un communiqué publié sur son site Internet, le neurochirurgien à la retraite a déclaré qu'il ne «voyait pas de chemin politique à suivre», ajoutant toutefois qu'il demeurait «profondément engagé» envers son pays.

Il a promis de donner davantage d'explications et d'offrir des détails sur son avenir dans un discours qu'il livrera vendredi, à Washington, lors d'une conférence des conservateurs américains.

Il n'a pas dit explicitement qu'il mettait fin à sa campagne, mais son compagnon d'affaires et ami Armstrong Williams a confirmé que M. Carson ne tenterait plus de briguer la présidence des États-Unis.

Selon M. Williams, il n'y a qu'un seul réel candidat du côté républicain et il s'agit de Donald Trump.

Néophyte

Le départ de M. Carson réduit le nombre de candidats à quatre, mais M. Trump demeure le favori en ce qui a trait aux délégués et aux intentions de vote.

Ben Carson, 64 ans, était l'un des nombreux néophytes en politique qui ont influencé la course républicaine. Il avait profité de ce statut pour grimper dans les sondages, mais sa popularité a également mené à sa chute lorsque les médias ont commencé à s'intéresser à lui.

Il avait dû s'expliquer sur des histoires de jeunesse racontées dans son autobiographie, et il s'était retrouvé dans l'embarras sur des sujets de politique étrangère. Il avait notamment affirmé que la Chine était impliquée dans le conflit syrien.

Le seul candidat afro-­américain avait annoncé sa candidature en mai à Detroit, la ville où il a été élevé avec son frère dans un quartier pauvre par une mère monoparentale.

M. Carson avait réussi à faire ses études à l'Université Yale, avant de se rendre à l'école de médecine du Michigan. Il a pratiqué la neurochirurgie pédiatrique pendant 29 ans. Sa carrière était si remarquable qu'elle avait été racontée dans un film, en 2009, mettant en vedette l'acteur Cuba Gooding Jr.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer