Au moins 4 morts dans une fusillade au Kansas

Le drame a eu lieu dans les locaux... (Photo AP)

Agrandir

Le drame a eu lieu dans les locaux de l'entreprise Excel Industries.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Associated Press
Hesston, Kansas

De quatre à sept personnes sont mortes, incluant un homme armé, et entre 20 et 30 autres ont été blessées dans une série d'attaques dans le sud du Kansas.

En conférence de presse, le shérif de comté T. Walton a déclaré que des événements s'étaient déroulés à plusieurs endroits, dont entre les murs de l'usine d'Excel Industries à Hesston, où sont fabriqués des produits d'entretien paysager. Le suspect, qui était, selon le shérif, un employé actuel ou un ex-employé d'Excel, est mort après avoir été atteint par balles par les forces de l'ordre.

M. Walton a précisé que des coups de feu avaient aussi été tirés à deux autres emplacements voisins et dans le stationnement de l'usine avant de retentir à l'intérieur du bâtiment.

Le shérif a indiqué que le suspect s'était déplacé d'un endroit à l'autre et avait ouvert le feu de l'intérieur de sa voiture.

M. Walton a affirmé que beaucoup d'éléments restaient à préciser sur les attaques au Kansas. Il a affirmé à KAKE-TV que l'homme pourrait avoir été congédié, mais que cette information n'était pas confirmée.

Le shérif a reconnu ne pas disposer de beaucoup d'information étant donné que les forces de l'ordre s'affairaient à identifier toutes les victimes.

Martin Espinoza, qui travaille pour Excel, se trouvait dans l'usine au moment de la fusillade. En entrevue avec l'Associated Press, il a raconté avoir entendu des gens crier à d'autres de sortir de l'édifice puis des bruits secs avant d'apercevoir le tireur, un collègue qu'il a décrit comme étant quelqu'un d'habituellement très calme.

Il a poursuivi en disant que le présumé auteur de la fusillade avait pointé son fusil en sa direction et pressé la gâchette, mais sans résultat puisque l'arme était vide. M. Espinoza a dit avoir pris la fuite pendant que le tireur saisissait une autre arme.

T. Walton a indiqué que le bureau du FBI au Kansas avait été appelé en renfort.

Ces événements surviennent moins d'une semaine après qu'un homme eut fait feu à de nombreux endroits dans la ville de Kalamazoo, au Michigan, tuant six personnes et en blessant deux autres gravement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer