Cessez-le-feu en Syrie: un «plan B» en cas d'échec de la diplomatie

Plus de 270 000 personnes - dont 79... (AP, Halit Onur Sandal)

Agrandir

Plus de 270 000 personnes - dont 79 000 civils - ont été tuées en Syrie depuis cinq ans, indique un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

AP, Halit Onur Sandal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

Agence France-Presse
Washington

Le secrétaire d'État américain John Kerry a évoqué mardi un éventuel «plan B» pour la Syrie en cas d'échec du processus diplomatique et politique que les États-Unis et la Russie tentent de faire avancer, notamment grâce au cessez-le-feu prévu en fin de semaine.

«Il y a en ce moment des discussions importantes à propos d'un plan B, au cas où nous ne réussirions pas à la table» des négociations, a admis M. Kerry devant la commission des Affaires étrangères du Sénat américain.

Des informations sur cet hypothétique plan B, qui mettrait davantage l'accent sur l'option militaire pour mettre fin au conflit en Syrie, avaient circulé début février entre des diplomates et dans la presse, à l'occasion d'un énième voyage de John Kerry en Europe.

Mais le secrétaire d'État mise tout sur la diplomatie depuis trois ans pour trouver une porte de sortie à la guerre.

Il est l'artisan, avec son homologue russe Sergueï Lavrov, d'un plan de paix qui s'est traduit par plusieurs accords internationaux depuis 2012 : à Genève, à Vienne, à New York et le dernier à Munich le 12 février, signé par 17 pays et trois organisations multilatérales du groupe international de soutien à la Syrie.

Les présidents américain et russe Barack Obama et Vladimir Poutine se sont entendus lundi sur les modalités d'un cessez-le-feu - approuvé mardi par Damas - à compter de vendredi 26 février à 17h (heure du Québec). Les accords internationaux prévoient aussi un processus de transition politique, comme des élections et une Constitution dans les prochains mois.

«Quand j'ai rencontré le président Poutine [en décembre à Moscou], je lui ai dit très directement que le test n'allait pas avoir lieu dans six mois ou dans un an et demi quand les élections seront censées se dérouler», a relaté M. Kerry devant les sénateurs.

«Nous allons savoir dans un mois ou deux si ce processus de transition est vraiment sérieux. [Le président syrien Bachar Al-Assad] va lui-même devoir prendre de véritables décisions sur l'élaboration d'un processus de gouvernement de transition», a poursuivi le chef de la diplomatie américaine.

Et «si ce n'est pas le cas, comme vous l'avez lu dans les journaux et probablement entendu, des options d'un plan B sont évidemment examinées», a-t-il insisté, mais sans donner de précisions.

Ce sceptique de l'interventionnisme militaire, réputé optimiste, s'est dit toutefois sans «illusions» : «s'il n'y a aucun progrès, si rien ne se passe, ce sera très dur de garder les gens à la table» des discussions.

«Rien ne va changer»

À Alep comme à Damas, des Syriens loyalistes et antirégime endurcis par près de cinq ans de guerre sanglante peinent à croire que l'accord de trêve fera vraiment taire les armes. «Les combats ne s'arrêteront pas et rien ne va changer sur le terrain», affirme Mohammad Najmeddine, un militant dans le quartier rebelle d'Ansari dans l'est d'Alep. Cette proposition de cessez-le-feu, «c'est comme une piqûre d'anesthésie pour le peuple syrien après presque cinq ans de morts, de destructions et d'exodes», ajoute le jeune homme. Les militants estiment que le régime de Bachar al-Assad en profitera pour continuer à frapper les rebelles, considérés comme «terroristes». Dans le camp loyaliste, la méfiance est tout aussi palpable. «Je ne suis pas optimiste, car il y a eu à plusieurs reprises une violation de la trêve de la part des hommes armés», assure Ziad, un employé à Damas. En 2012, l'émissaire de l'ONU Kofi Annan est parvenu à une trêve qui a volé en éclats en quelques heures. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer