Les enfants américains, cible marketing des fabricants d'armes

«Étant donné que sa première clientèle - les... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

«Étant donné que sa première clientèle - les hommes blancs - est en train de vieillir et de s'éteindre, l'industrie des armes à feu a tourné ses regards vers les enfants», estime un rapport.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les fabricants d'armes aux États-Unis et leurs puissants lobbys renforcent leurs campagnes marketing ciblant les enfants, en proposant des carabines 22 LR allégées pour les petits garçons et des pistolets roses pour les fillettes, selon une étude publiée jeudi.

Sont considérés comme clients potentiels les enfants dès l'école primaire, à l'âge de 6 à 12 ans, selon le rapport de 54 pages rédigé par le Violence Policy Center, une association de lutte contre les violences par armes à feu.

«Étant donné que sa première clientèle - les hommes blancs - est en train de vieillir et de s'éteindre, l'industrie des armes à feu a tourné ses regards vers les enfants d'Amérique. Tout comme l'industrie du tabac recherche des nouveaux fumeurs pour remplacer les anciens, les fabricants d'armes recherchent des nouveaux tireurs à qui vendre leurs produits létaux», souligne le rapport intitulé «Prenez-les jeunes».«Constatant que ces efforts marketing «s'intensifient» en direction de la jeunesse, le Violence Policy Center cite notamment en exemple une série de carabines 22 LR spécialement conçues pour les enfants, avec une gamme de tons vifs s'inspirant des crayons de couleur.

Ces carabines sont à dessein fabriquées avec davantage de plastique, pour les alléger et renforcer leur attractivité auprès des bambins.

Derrière ces campagnes se trouve souvent la puissante National Rifle Association (NRA), le principal lobby des armes en Amérique, qui s'emploie à convaincre les parents d'offrir à leur progéniture un premier contact avec les armes aussi tôt que possible.

Les tout jeunes lecteurs ont ainsi la possibilité de s'abonner au magazine Junior Shooters et de se procurer tous les équipements du jeune chasseur, dont la tenue de camouflage et d'authentiques carabines.

Il n'est pas inhabituel aux États-Unis de faire tirer à balles réelles des mineurs de moins de 12 ans, malgré le risque que fait courir le recul de l'arme et malgré la faible appréhension du danger chez le jeune âge.

Aujourd'hui un tiers des enfants américains habitent dans un foyer possédant au moins une arme. Deux millions d'entre eux vivent près d'une arme non sécurisée, affirme l'organisation Everytown for Gun Safety.

Il ne passe pas une semaine sans que les États-Unis enregistrent un grave accident impliquant un enfant et une arme à feu. Dans certaines zones du pays, les armes à feu sont devenues la deuxième cause de mortalité infantile après les accidents de la route.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer