Six Québécois parmi les victimes de l'attaque au Burkina Faso

Au moins 23 personnes originaires de 18 pays... (AFP, ISSOUF SANOGO)

Agrandir

Au moins 23 personnes originaires de 18 pays différents ont péri dans l'attaque.

AFP, ISSOUF SANOGO

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Six travailleurs humanitaires québécois ont perdu la vie dans une attaque contre un hôtel de la capitale du Burkina Faso, perpétrée vendredi.

Le premier ministre Justin Trudeau avait confirmé samedi dans la journée que les victimes étaient canadiennes et le gouvernement du Québec a révélé plus tard qu'il s'agissait de six Québécois.

Les quatre djihadistes liés au groupe extrémiste al-Qaïda ont été tués par les forces de sécurité burkinabés et françaises après qu'ils eurent mené un assaut dans l'hôtel Splendid et au café Cappucino, à Ouagadougou, des lieux généralement fréquentés par les Occidentaux.

Au moins 28 personnes originaires de 18 pays différents ont péri dans l'attaque.

Par voie de communiqué, le premier ministre Trudeau a condamné fermement les attentats, confirmant du même coup le décès de six Canadiens, en plus de «nombreux» blessés.

M. Trudeau a offert ses condoléances aux proches des victimes au nom des Canadiens, souhaitant également un prompt rétablissement aux blessés. Le premier ministre a ajouté qu'il était «profondément attristé» de ces «gestes insensés de violence contre des civils innocents».

Le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, et la ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, ont déclaré que cet attentat «rappelait encore une fois le danger que représente le terrorisme pour les Canadiens partout dans le monde».

«Au nom du gouvernement du Canada, nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles et aux amis des personnes tuées lors de l'attentat d'hier (vendredi) à Ouagadougou, qui comptent parmi elles des travailleurs humanitaires et des bénévoles canadiens, et nous souhaitons un prompt rétablissement aux personnes qui ont été blessées», ont-ils affirmé par communiqué.

Des représentants canadiens fournissent des services consulaires aux familles des Canadiens touchés, a-t-on précisé.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a lui aussi dénoncé ces «manifestations de violence barbare» dans un communiqué diffusé samedi soir.

«Rien ne peut expliquer des actes d'une telle lâcheté et gratuité», a-t-il affirmé, ajoutant qu'il ne fallait jamais «faire de compromis sur nos valeurs de liberté, de démocratie et de tolérance».

Le communiqué du premier ministre Trudeau n'a pas fourni d'information sur l'identité des victimes et l'attaché de presse de la ministre des Relations internationales du Québec Christine St-Pierre a indiqué que leurs noms ne seraient pas dévoilés officiellement à la demande des familles. Mais un représentant d'Affaires mondiales Canada a pu confirmer qu'aucun employé du gouvernement fédéral n'avait été tué.

Trois assaillants ont été tués à l'hôtel alors que le quatrième est mort lorsque les forces de sécurité ont évacué un hôtel à proximité.

Les attaques ont été perpétrées par les mêmes extrémistes qui avaient assiégé un hôtel de la capitale du Mali au mois de novembre, faisant 20 morts.

Le groupe al-Qaïda au Maghreb islamique a revendiqué la responsabilité de l'attaque en ligne lorsqu'elle était toujours en cours, selon le site de surveillance des réseaux djihadistes, SITE.

La chef intérimaire du Parti conservateur du Canada, Rona Ambrose, a également offert ses condoléances aux familles des Canadiens tués, mais a aussi appelé les libéraux au pouvoir à prendre toutes les mesures possibles pour combattre le terrorisme, notamment en revoyant ses plans de retrait des CF-18 impliqués dans les frappes contre l'État islamique.

Le Canada et le Burkina Faso ont des relations diplomatiques depuis 1982, selon le site du ministère des Affaires mondiales. Le Canada est le plus grand investisseur dans le pays d'Afrique de l'Ouest.

Pour l'année fiscale 2013-2014, en plus des échanges bilatéraux de marchandises d'une valeur de 75 millions $, les importations au Canada provenant du Burkina Faso représentaient environ 48,5 millions $.

La même année, le Canada a fourni 33 millions $ en aide humanitaire au Burkina Faso.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer