Cours sur le respect des femmes offerts aux demandeurs d'asile

«Respectez-nous! Nous ne sommes pas un jeu, même... (AP, Dorothee Thiesing)

Agrandir

«Respectez-nous! Nous ne sommes pas un jeu, même lorsque nous sommes nues!» C'est le message qu'a livré vendredi l'artiste suisse Milo Moire devant la cathédrale de Cologne, dans la foulée des agressions survenues lors des festivités soulignant le passage à la nouvelle année.

AP, Dorothee Thiesing

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Avances sexuelles ou simples amabilités? Afin de lutter contre les violences faites aux femmes, la Norvège et la Belgique offrent des cours aux demandeurs d'asile pour les aider à trouver leurs repères dans un pays dont les moeurs peuvent leur sembler libérales.

La Norvège entend, par ces cours, favoriser l'insertion d'hommes issus de sociétés patriarcales dans une Europe où les femmes sortent, boivent et festoient.

Des cours semblables sont prévus «dans les prochaines semaines dans tous les centres d'accueil» en Belgique, a annoncé le secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration, Theo Francken.

«Notre objectif est d'aider les demandeurs d'asile à éviter les faux pas en découvrant la culture norvégienne», explique Linda Hagen, une responsable de Hero, société privée qui gère des centres d'accueil pour demandeurs d'asile en Norvège.

S'inscrivant dans un programme plus vaste d'introduction à la Norvège imposé par les autorités, ce cours aborde notamment la problématique des agressions sexuelles.

Toutefois, une certaine opposition s'est élevée face à ces cours, notamment parmi les groupes xénophobes ou chez les gens qui sont réticents face à l'immigration. 

«Ce programme ne peut avoir qu'une efficacité limitée à court terme face aux attitudes venues d'ailleurs qui oppriment la femme», estime Hege Storhaug, responsable de Human Rights Service, un groupe hostile à l'immigration. «Pour tordre le cou à de telles attitudes, l'immigration doit d'abord être restreinte, puis on doit se concentrer sur les nouveaux venus et sur la deuxième génération pour les assimiler dans nos valeurs de base, comme l'égalité des sexes», ajoute-t-elle.

Les efforts de sensibilisation des migrants ne sont pas la panacée, même de l'avis de leurs promoteurs.

«Je ne pense pas qu'un cours, seul, puisse nous prémunir contre des choses qui dépendent étroitement du cadre social», estime Per Isdal, psychologue. «Pour éviter les agressions perpétrées par les hommes, il faut fournir de bonnes conditions de vie, à savoir un travail et un logement, et combattre la pauvreté.»

Du côté belge, le cours ne portera pas uniquement sur le respect envers les femmes. «Le contenu pourra être plus large. Il s'agit d'aborder les règles à respecter, les valeurs européennes, le comportement que l'on attend de quelqu'un, etc.», a précisé la porte-parole de M. Francken, Datrien Jansseune, citée vendredi par le journal Le Soir.

Le chef de police de Cologne congédié

À Cologne, le chef de la police, Wolfgang Albers, a été démis de ses fonctions vendredi, et Angela Merkel a soutenu l'idée d'une expulsion facilitée pour les réfugiés délinquants après les agressions sans précédent dans la ville qui ont choqué le pays.

Le même jour, le gouvernement allemand a révélé que plusieurs réfugiés figuraient parmi les suspects identifiés par la police pour certaines des violences commises le soir du Nouvel An dans la ville rhénane.

Selon un décompte du ministère de l'Intérieur, la police fédérale effectue des vérifications sur 32 suspects, dont 22 demandeurs d'asile, pour des violences et des vols. Ce groupe de personnes comprend notamment des Algériens, des Marocains, des Syriens et des Iraniens.

Ce sont surtout les critiques sur l'incapacité des forces de l'ordre à protéger les femmes victimes d'agressions sexuelles qui ont entraîné l'éviction du chef de la police locale.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer