Obama veut tout donner lors de sa dernière année en poste

Barack Obama et sa fille aînée Sasha avant... (AP, Carolyn Kaster)

Agrandir

Barack Obama et sa fille aînée Sasha avant de monter à bord du Marine One, vendredi.

AP, Carolyn Kaster

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Washington

Barack Obama a dressé la table vendredi pour sa dernière année à titre de président des États-Unis en assurant qu'il ferait bon usage de ses derniers mois en poste pour faire avancer des dossiers qui lui tiennent à coeur.

Au cours de sa conférence de presse de fin d'année, M. Obama a décrit 2015 comme une année d'importants progrès et de grandes victoires pour son administration.

Il a notamment cité en exemple les avancées diplomatiques avec Cuba et l'Iran, la signature du Partenariat transpacifique et la conclusion d'un accord mondial pour combattre les changements climatiques. Il a également salué la décision de la Cour suprême de légaliser le mariage gai.

Il n'en demeure pas moins que Barack Obama a l'intention d'en faire beaucoup plus en 2016, ayant affirmé que les choses les plus intéressantes surviennent dans le dernier droit.

La fin de 2015 marque un tournant majeur pour le président, à qui il reste un an pour laisser sa marque avant que son successeur ne s'installe dans le bureau ovale.

La Maison-Blanche a promis que le président livrerait un discours sur l'état de l'Union «non conventionnel» en janvier, définissant son ordre du jour qui inclura des efforts supplémentaires pour combattre les changements climatiques et renforcer le contrôle des armes à feu.

«En 2016, je vais tout donner», a-t-il lancé.

Par ailleurs, M. Obama a rejeté du revers de la main les critiques à l'endroit de sa stratégie pour combattre le groupe armé État islamique en Irak et en Syrie. «Il y a une limite aux bombardements que l'on peut effectuer», a-t-il soutenu, insistant toutefois pour dire que «nous allons vaincre l'État islamique».

Le président américain a également réaffirmé sa position de longue date voulant que le président syrien Bachar el-Assad doive quitter le pouvoir pour qu'une solution durable à la guerre civile en Syrie puisse être mise en place. Son administration avait pourtant affirmé récemment qu'elle accepterait une période de transition au cours de laquelle le président Assad pourrait demeurer en poste.

Au niveau de la politique intérieure, M. Obama a annoncé que six millions d'Américains avaient souscrit à l'assurance-maladie cette année, ce qui démontrerait à ses yeux la durabilité du programme qu'il a mis en place.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer