La chasse aux voleurs de sapins bat son plein en Irlande

Des policiers montent la garde sur une ferme... (AFP, Paul Faith)

Agrandir

Des policiers montent la garde sur une ferme des environs de Dublin, en Irlande, où des vols d'arbres de Noël ont parfois atteint 2000 par an.

AFP, Paul Faith

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Conor BARRINS
Agence France-Presse

NEWTOWNMOUNTKENNEDY - Lassés des gangs de voleurs de sapins qui sévissent chaque année, les fermiers et la police irlandaise misent cette année sur la technologie et les patrouilles en hélicoptère pour assurer l'approvisionnement en arbres de Noël.

Dans le comté escarpé de Wicklow, au sud de Dublin, les agriculteurs ont connu une grave crise il y a quatre ans, le rythme des vols ayant atteint 2000 arbres par an, soit une perte de revenus d'environ 150 000 $.

«Un fermier du coin a été ligoté et dépouillé sous la menace d'une arme à feu. Alors ils se sont mobilisés pour aller demander de l'aide à la police», raconte Christy Kavanagh, fermier et planteur de sapins de la petite ville de Newtownmountkennedy. Ainsi fut lancée l'opération Obstacles, une campagne annuelle de la police irlandaise, la Garda, contre les voleurs de sapins.

Les fermiers ont été encouragés à renforcer la sécurité autour de leurs exploitations, multipliant les patrouilles et les barrages, et un hélicoptère de la police avec technologie infrarouge a été mobilisé.

«C'est un commerce où les paiements se font en liquide, et une fois que les arbres disparaissent, il est très difficile de retrouver leur trace», explique le commissaire Paul Hogan, de Wicklow. «Tout le but de l'opération est la prévention du délit, d'éviter les vols dès le début», souligne-t-il.

14 ans pour un sapin

Christy Kavanagh donne ses instructions à deux hommes en train d'empiler des sapins emballés dans des filets dans un camion sur près de trois mètres de hauteur, avant de se lancer vers la vallée et l'autoroute pour Dublin.

Quelque 100 000 sapins poussent dans la ferme, pour la plupart des sapins nobles, vendus entre 60 $ et 100 $ pièce. Il faut jusqu'à 14 ans avant de pouvoir les commercialiser.

«C'est très désagréable de se faire voler un arbre que vous avez mis 14 ans à faire grandir, vu tous les efforts et l'argent dépensés», confie M. Kavanagh, 53 ans. Il a donc installé des caméras de sécurité, de hautes barrières, et des caméras alimentées à l'énergie solaire et couplées à des détecteurs de mouvements qui envoient des images sur son téléphone intelligent au moindre frémissement des sapins.

Dermot Page, président de l'Association des planteurs de sapins de Noël irlandais, estime que 550 000 arbres seront vendus cette année, dont 200 000 seront exportés vers l'Europe, en particulier la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne.

M. Page, lui-même fermier dans le comté de Wicklow, a renforcé la sécurité autour de son terrain d'une trentaine d'hectares, en employant des équipes de sécurité privée, en installant des caméras et en tendant des fils reliés à un système d'alarme.

Opération Bambi

Les voleurs de sapin ne sont pas les seuls dans la ligne de mire de la Garda : elle a également lancé l'opération Thor contre les groupes criminels maraudant dans les zones rurales, et l'opération Bambi contre le braconnage des cerfs.

«Certains de ces individus trempent aussi dans d'autres délits dans la région, comme le vol de houx et le braconnage des cerfs, car il y a des cerfs en abondance dans la région de Wicklow», explique le commissaire Hogan. «Ce sont des opportunistes qui se moquent de ce qu'ils volent.»

L'opération Obstacle semble avoir porté ses fruits : le nombre d'arbres volés cette année s'est effondré et seuls «quelques incidents mineurs» ont été enregistrés en 2015, selon M. Hogan.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer