• Le Soleil > 
  • Actualités > 
  • Monde 
  • > Afghanistan: le bilan de l'attaque américaine sur un hôpital de MSF passe à 42 morts 

Afghanistan: le bilan de l'attaque américaine sur un hôpital de MSF passe à 42 morts

Des membres de Médecins sans frontières (MSF) se... (AP, Carolyn Kaster)

Agrandir

Des membres de Médecins sans frontières (MSF) se sont présentés devant la Maison-Blanche le 9 décembre pour réclamer une commission indépendante sur le bombardement américain mené le 3 octobre sur l'hôpital de l'organisme à Kunduz, qui a fait 42 mors, dont 14 employés de MSF.

AP, Carolyn Kaster

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Kaboul

Le bilan du bombardement américain en octobre sur l'hôpital de Médecins sans frontières (MSF) à Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan, a été revu à la hausse à 42 morts par une enquête interne de MSF.

«MSF avait auparavant fait état d'un bilan d'au moins 30 morts, mais l'organisation confirme que ce bilan a augmenté, passant à 42 morts, après un examen méthodique des dossiers de MSF, des plaintes des familles, et des témoignages de patients, du personnel et des proches», a annoncé MSF dans un communiqué samedi.

«Le bilan actualisé comprend 14 employés de MSF dont la mort a été confirmée, ainsi que 24 patients et quatre personnes les assistant», précise MSF.

Le bombardement américain mené le 3 octobre contre l'hôpital en pleine offensive des talibans sur la ville de Kunduz a entraîné la fermeture de l'établissement et une avalanche de critiques venues du monde entier.

Le Pentagone a reconnu fin novembre que le raid avait été causé «avant tout par l'erreur humaine», une version rejetée par MSF, selon qui au-delà des erreurs, il y a eu «une grossière négligence des troupes américaines et des violations du droit de la guerre».

MSF et d'autres organisations non gouvernementales continuent à réclamer une enquête indépendante.

Ils ont appelé à une «commission internationale humanitaire pour établir les faits», un dispositif prévu par le droit international, mais qui n'a jamais été utilisé. Cela nécessiterait un accord des États-Unis et de l'Afghanistan, mais aucun des deux pays n'a accepté jusque là.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer