Angela Merkel désignée par Time personnalité de 2015

La chancelière allemande Angela Merkel (photo) a devancé, dans... (AP, Markus Schreiber)

Agrandir

La chancelière allemande Angela Merkel (photo) a devancé, dans l'ordre, le chef du groupe jihadiste État islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, le candidat américain à la primaire républicaine Donald Trump, le mouvement américain pour les droits des Noirs Black Lives Matter et le président iranien Hassan Rohani.

AP, Markus Schreiber

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hillel Italie
Associated Press
New York

La chancelière allemande Angela Merkel est la «Personne de l'année» du magazine Time.

La prestigieuse publication américaine a souligné le leadership de Mme Merkel dans une multitude de dossiers, des réfugiés syriens jusqu'à la dette grecque. Elle la décrit comme étant la «chancelière du monde libre» sur sa page couverture.

Time a aussi évoqué la réponse musclée de Mme Merkel au «vol sournois de l'Ukraine par Vladimir Poutine».

«Pas une, ni deux, mais trois fois cette année avons-nous eu raison de nous demander si l'Europe pourrait continuer à exister, non pas culturellement ou géographiquement, mais en tant qu'expérience ambitieuse de gouvernance, a expliqué par voie de communiqué l'éditrice de Time, Nancy Gibbs. Qu'on soit d'accord ou non avec elle, [Mme Merkel] ne choisit pas la voie de la facilité. Les leaders sont mis à l'épreuve quand la population refuse de suivre. Pour avoir demandé à sa nation plus que ne l'auraient osé la plupart des politiciens, pour s'être dressée face à la tyrannie et pour avoir fourni un leadership moral infaillible à un monde qui en manque gravement, Angela Merkel est la "Personne de l'année" de Time

Angela Merkel fait la couverture du Time.... (Fournie par Time) - image 2.0

Agrandir

Angela Merkel fait la couverture du Time.

Fournie par Time

La chancelière de 61 ans devient seulement la quatrième femme à être honorée depuis 1927 et la première depuis Corazon Aquino en 1987. Elle devient aussi la première Allemande à être choisie depuis 1970, quand l'ancien chancelier ouest-allemand Wily Brandt avait été salué pour avoir travaillé à un rapprochement entre l'Est et l'Ouest pendant la guerre froide.

Les autres finalistes pour l'année 2015 incluaient Caitlyn Jenner, le président iranien Hassan Rouhani, le mouvement Black Lives Matter, le chef du groupe armé État islamique Abou Bakr al-Baghdadi et le patron de Uber Travis Kalanick - et le candidat à la présidence des États-Unis, Donald Trump.

«Je vous avais bien dit que @Time Magazine ne me choisirait jamais comme "Personne de l'année" même si je suis le grand favori, a réagi ce dernier sur Twitter. Ils ont choisi la personne qui ruine l'Allemagne.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer