Trump veut ficher les musulmans

Le milliardaire américain Donald Trump.... (Associated Press, Matthew Holst)

Agrandir

Le milliardaire américain Donald Trump.

Associated Press, Matthew Holst

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le milliardaire américain Donald Trump, en tête des sondages des primaires républicaines pour la Maison-Blanche, a proposé de ficher les musulmans présents aux États-Unis, des propos condamnés par Hillary Clinton et Jeb Bush.

«Il faut qu'ils le soient, il le faut», a-t-il répondu jeudi à un journaliste de NBC qui lui demandait s'il était favorable à ce que les musulmans soient obligés de s'enregistrer, confirmant des propos tenus à Yahoo News.

«Il faut beaucoup de systèmes, au-delà des bases de données», a dit Donald Trump. «Je mettrais cela en place, absolument».

Interrogé sur la façon spécifique dont les musulmans devraient se faire enregistrer, il a répondu: «Dans différents endroits. On s'inscrit dans différents endroits. Mais c'est une question de gestion, notre pays n'a pas de gestion».

Restant flou comme à son habitude dans ses réponses, il a ensuite dit: «la clé est que les gens peuvent venir dans le pays, mais ils doivent venir légalement».

Relancé par le journaliste qui lui demandait de comparer sa proposition avec l'enregistrement des Juifs en Allemagne nazie, l'homme d'affaires a éludé en répétant: «À vous de me le dire».

«C'est une rhétorique choquante», a réagi vendredi la favorite de l'investiture démocrate Hillary Clinton sur Twitter. «Tous ceux qui cherchent à diriger ce pays doivent le dénoncer».

Et de fait, au moins un candidat républicain à la présidentielle a condamné Donald Trump, qui avait déjà proposé de fermer les mosquées radicales, et qui fait campagne depuis l'été contre l'immigration clandestine.

«Parler d'internement, de fermer les mosquées, de ficher les gens. C'est mal», a déclaré Jeb Bush, qui se présente comme l'anti-Trump, vendredi sur CNBC. «Ce n'est pas une question de fermeté. C'est de la manipulation des peurs et des angoisses des gens. Ce n'est pas de la force, c'est de la faiblesse».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer