Prise d'otages au Mali: 140 personnes toujours détenues, selon l'hôtel

Les troupes maliennes ont aidé des otages à... (Associated Press, Harouna Traore)

Agrandir

Les troupes maliennes ont aidé des otages à s'enfuir.

Associated Press, Harouna Traore

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Bamako, Mali

Des gens armés ont investi ce vendredi un hôtel de Bamako, la capitale du Mali, prenant en otage plus de 170 personnes et faisant au moins 3 morts, selon les autorités militaires maliennes. Quelque 138 personnes seraient toujours retenues.

Les troupes maliennes ont pris position autour de... (Agence France-Presse, Habibou Kouyate) - image 1.0

Agrandir

Les troupes maliennes ont pris position autour de l'hôtel Radisson Blu.

Agence France-Presse, Habibou Kouyate

Le groupe hôtelier Rezidor, à Londres, a indiqué qu'il reste au total «125 clients et 13 employés» qui sont «toujours dans l'immeuble» de l'hôtel Radisson de Bamako où se déroule la prise d'otage.

«Selon nos toutes dernières informations, 125 clients et 13 employés sont toujours dans l'immeuble» de l'hôtel Radissson Blu de Bamako, a indiqué le groupe dans un communiqué diffusé à 12h45 locales. Une porte-parole du groupe a confirmé à 13h50 que ces informations étaient toujours valides.

De son côté, la télévision publique malienne a annoncé qu'environ «80 otages» avaient été libérés. «Nos forces spéciales ont libéré une trentaine d'otages et d'autres ont pu s'échapper tout seuls», a déclaré à l'AFP le ministre de la Sécurité, le colonel Salif Traoré.

Assaut

Les forces spéciales maliennes ont donné l'assaut à l'hôtel, théâtre de cette prise d'otages massive dans laquelle 170 personnes ont été retenues, selon le groupe hôtelier.

«Trois otages ont été tués», a indiqué le ministère malien de la Sécurité intérieure, sans révéler leur nationalité ni les circonstances dans lesquelles ils ont été tués, mais le colonel Salif Traoré, a ensuite indiqué à l'AFP qu'il s'agissait d'étrangers.

Selon le ministère de la Sécurité, les assaillants sont au nombre de «deux ou trois», des témoins faisant état d'une «dizaine d'assaillants» armés.

Le groupe hôtelier a de son côté mis en place des lignes téléphoniques dédiées «pour venir en aide aux familles des clients et des employés».

10 malfaiteurs

Les troupes étaient postées autour de l'hôtel.... (Mali TV ORTM, AP) - image 2.0

Agrandir

Les troupes étaient postées autour de l'hôtel.

Mali TV ORTM, AP

Un commandant de l'armée du Mali, Modibo Nama Traore, a dit avoir appris que 10 malfaiteurs étaient entrés en trombe dans l'hôtel, scandant «Allah Akbar» en arabe avant d'ouvrir le feu et d'entreprendre la prise d'otages.

En 2012, des extrémistes islamiques ont pris le contrôle de certaines régions du nord du Mali, provoquant l'intervention de l'armée de la France l'année suivante. Les extrémistes ont alors été chassés des villes du nord du pays bien que la région demeure instable.

Récemment, les djihadistes ont mené des attaques plus au sud. Bamako est située dans le sud, à une centaine de kilomètres de la frontière avec la Guinée.

Plus de détails à venir...

Un otage libéré, à l'accent québécois, témoigne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer