L'auteur présumé des attentats de Paris a été tué

Jusqu'alors, les autorités n'avaient pas confirmé si le... (Archives AFP)

Agrandir

Jusqu'alors, les autorités n'avaient pas confirmé si le Belge Abdelhamid Abaaoud, 27 ans, avait été tué dans la descente, qui a fait deux morts.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Paris

Les députés ont approuvé le prolongement de l'état d'urgence sur le territoire français, jeudi, peu après que les autorités eurent confirmé que le cerveau présumé des attentats de Paris de la semaine dernière, qui ont fait 129 morts et des centaines de blessés, a été tué dans l'opération policière de mercredi à Saint-Denis.

Dans un communiqué, le bureau du procureur François Molins a indiqué que le corps d'Abaaoud avait été trouvé dans un immeuble visé par l'opération policière de mercredi. Des échantillons cutanés ont permis de l'identifier.

Jusqu'alors, les autorités n'avaient pas confirmé si le Belge Abdelhamid Abaaoud, 27 ans, avait été tué dans la descente, qui a fait deux morts. Une femme qui s'est donné la mort en actionnant un gilet d'explosifs, Hasna Aitboulahcen, était la cousine d'Abaaoud, a aussi confirmé le bureau du procureur.

La police a lancé l'intervention après avoir obtenu des informations de lignes téléphoniques sur écoute, de surveillance et d'indices reçus de l'extérieur, les menant à croire que le commanditaire des attentats était terré dans cette banlieue au nord de Paris.

Huit personnes ont également été arrêtées dans l'assaut.

Salah Abdeslam, un autre suspect en cavale activement recherché, n'a toujours pas été arrêté. Les autorités françaises ont alerté les forces de la sécurité de partout en Europe au sujet d'une voiture Citroën Xsara dans laquelle il pourrait se déplacer.

Par ailleurs, les députés de l'Assemblée nationale ont voté pour prolonger de trois mois l'état d'urgence décrété vendredi soir. Le projet de loi sera soumis au Sénat vendredi, où il devrait être approuvé sans difficulté.

Plus de pouvoirs

L'état d'urgence confère plus de pouvoirs aux policiers, leur permettant d'effectuer arrestations et perquisitions plus facilement, et d'empêcher de circuler des gens ou des véhicules, à des endroits et des moments précis.

Plus tôt jeudi, tentant de convaincre les députés d'approuver le projet de loi, le premier ministre, Manuel Valls, avait évoqué la crainte que les extrémistes islamistes en viennent aux armes chimiques et bactériologiques.

Devant l'Assemblée nationale, M. Valls a déclaré que le terrorisme s'était abattu sur la France, non pas à cause de sa participation dans des opérations militaires en Irak et en Syrie, mais «pour ce qu'elle est». Il a ajouté savoir qu'il existe un risque d'armes chimiques, sans toutefois affirmer être au courant d'une menace spécifique.

La France a intensifié ses attaques aériennes contre le groupe armé État islamique (EI) en Syrie. Un porte-parole de l'armée a rapporté que les forces françaises avaient détruit 35 cibles de l'EI en Syrie depuis les attentats de vendredi. La semaine prochaine, le président François Hollande se rendra à Washington et Moscou pour convaincre les présidents américain et russe de la nécessité d'une coalition internationale plus forte pour lutter contre le terrorisme.

«En guerre»

Après la descente policière à Saint-Denis, qui a duré sept heures, M. Hollande a une fois de plus déclaré que la France était «en guerre» contre le groupe EI.

Un téléphone cellulaire découvert dans une poubelle à l'extérieur de la salle de concert Le Bataclan, à Paris, où 89 personnes sont mortes dans une violente prise d'otage, contenait un message texte envoyé environ 20 minutes après le début de l'attaque. «On est parti, on commence», disait-il. Les enquêteurs cherchaient à identifier le destinataire du message.

Cinq des huit assaillants de vendredi, tous morts, ont été identifiés par les autorités. La plupart leur étaient inconnus.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer