Le drame vécu de l'intérieur

Les secours ont évacués des gens du 10e... (AFP, Kenzo Tribouillard)

Agrandir

Les secours ont évacués des gens du 10e arrondissement de Paris au moment où étaient perpétrés les attentats.

AFP, Kenzo Tribouillard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Nous étions dans notre restaurant, des gens sont venus se réfugier. Les infos nous disaient que des terroristes s'approchaient du quartier, armés, j'ai caché la voiture, et on a fermé les lumières.»

Comme plusieurs autres citoyens français, Nina Chauveau a été ébranlée vendredi par les attaques contre la France qui ont fait au moins 120 morts. L'ancienne étudiante de l'Université Laval se trouvait à une vingtaine de minutes des lieux qui ont été touchés. 

C'est alors qu'elle soupait tranquillement dans son quartier qu'elle a appris de la bouche de son frère vers 22h (16h du Québec) que le pays était attaqué. La jeune femme a alors pris une voiture pour aller chercher sa mère qui se trouvait dans leur restaurant. «J'étais en train de manger, et mon frère m'a appelé en urgence. J'ai emprunté une voiture pour aller chercher ma famille. Mon ami travaillait, je l'ai appelé en urgence pour qu'il ne se rende pas vers son domicile à côté du Bataclan», raconte-t-elle.

Arrivée au restaurant, Mme Chauveau a constaté que des gens y avaient trouvé refuge. Durant deux heures, les lumières fermées, elle a attendu que la situation se calme. «Il n'y avait plus aucun taxi, personne dans les rues, même le peu de gens qu'on croisait nous faisait peur, donc les gens restaient bloqués au restaurant, les lumières fermées, en espérant trouver un moyen de transport pour partir. Près de deux heures plus tard, on a pu quitter les lieux», ajoute-t-elle.

Mme Chauveau a accueilli trois personnes chez elle, avenue Émile-Zola, dans le 15e arrondissement, dont l'homme qui habitait à 500 mètres du Bataclan. Elle raconte aussi au Soleil que la soeur de l'une de ses amies se trouvait au Bataclan et qu'elle était saine et sauve. «Elle a réussi à se cacher.»

Plusieurs personnes avec qui Le Soleil a discuté, qui ne se trouvaient pas nécessairement dans la zone touchée, mais aux alentours, ont souligné vivre «l'enfer». Les gens se sont barricadés dans leur demeure, d'autres ont trouvé refuge chez des inconnus. 

Durant la soirée, plusieurs personnes tentaient de joindre leurs amis et proches. Les communications étant plus difficiles, certains ont dû patienter jusqu'à une heure avant d'avoir des nouvelles.

«Un peu sous tension»

À quelques kilomètres du Bataclan, le Collectif Nous sommes ici venait de terminer sa pièce Le NoShow au Théâtre Paris-Villette, dans le 19e arrondissement, lorsque la France a déclaré l'état d'alerte.

«On est au théâtre et on a annulé tous nos plans», a indiqué le metteur en scène Alexandre Fecteau au téléphone. Il se trouve à Paris avec une équipe de sept acteurs et de deux régisseurs de Québec et Montréal. «On n'est vraiment pas couchés, on est un peu sous tension», note-t-il. Toute l'équipe a pu regagner l'hôtel pour la nuit, sans savoir toutefois si les 13 représentations restantes de la tournée allaient pouvoir se dérouler comme prévu.

«Ça fait tout un bordel ici, j'attends de voir ce qui va se passer pour demain [...] J'ai entendu que plusieurs spectacles et prétextes de regroupements étaient annulés», a indiqué au Soleil l'acrobate Raphaël Dubé, du duo Les Beaux-frères et de Machine de Cirque. Il devait performer vendredi dans un événement privé et se trouvait dans Montmartre lorsqu'il a vu passer des véhicules d'urgence et que la consigne de rester chez soi s'est diffusée comme une traînée de poudre dans ses contacts.

Un rassemblement de solidarité avec les victimes de Paris et Saint-Denis est prévu samedi à 15h devant le consulat général de France à Québec, au 25, rue Saint-Louis.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer