Un proche de Poutine retrouvé mort dans un hôtel de Washington

Décrit par ses détracteurs comme l'artisan du musellement... (AFP)

Agrandir

Décrit par ses détracteurs comme l'artisan du musellement des médias en Russie, l'ex-ministre Mikhaïl Lessine serait décédé d'une crise cardiaque.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

WASHINGTON - Mikhaïl Lessine, un millionnaire russe et homme de médias proche du Kremlin, a été retrouvé mort dans un hôtel à Washington.

Ancien ministre russe de la Communication, Lessine, accusé par l'opposition d'avoir été l'artisan du musellement des médias en Russie, a été retrouvé mort à l'hôtel The Dupont Circle, où il a été découvert jeudi.

«Lessine est mort. On n'arrive pas à le croire», a écrit sur Twitter Margarita Simonian, rédactrice en chef de la chaîne de télévision publique russe à destination de l'étranger RT, créée notamment grâce à l'ex-ministre.

Mikhaïl Lessine, 59 ans, serait décédé d'une crise cardiaque, selon RT, tandis que la police américaine n'a encore donné aucune cause du décès et indiqué que les conditions de la mort «font l'objet d'une enquête». Le président russe, Vladimir Poutine, a exprimé ses condoléances aux proches de l'ex-ministre.

Soupçons de blanchiment d'argent

Mikhaïl Lessine a contribué à la fondation de RT (ex-Russia Today), un réseau de chaînes de télévision qui émet en anglais, en espagnol et en arabe et affirme proposer «un point de vue alternatif sur tous les grands événements dans le monde», tout en offrant «au public étranger un aperçu de la position russe».

Sa première chaîne ayant été lancée en 2005, le réseau comprend aujourd'hui également la chaîne RT America basée dans des studios à Washington et la chaîne documentaire RT Doc, qui diffuse en anglais et en russe.

Lessine a été ministre russe de la Communication entre 1999 et 2004 puis conseiller de Vladimir Poutine pour la création de Russia Today, puis directeur général du holding médias du géant gazier russe Gazprom. Il avait démissionné il y a un an, invoquant des raisons familiales. 

Il aurait acquis pour plusieurs millions de dollars des biens en Europe, ainsi que plusieurs résidences à Los Angeles pour plus de 28 millions $.

Le sénateur républicain du Mississippi Roger Wicker avait réclamé en juillet 2014 une enquête fédérale sur le Russe, pour savoir s'il ne blanchissait pas d'argent aux États-Unis ou s'il n'était pas en contact avec des personnes visées par des sanctions américaines.

«Qu'un fonctionnaire russe ait pu amasser des biens aussi importants pose de graves questions», avait estimé l'élu américain, dans une lettre au ministre américain de la Justice de l'époque, Eric Holder, datée du 29 juillet 2014.

Ce drame survient dans un contexte de relations particulièrement tendues entre Moscou et Washington.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer