Crash en Égypte: un bruit dans le poste de pilotage analysé

L'Airbus A321-200 russe s'est écrasé le 31 octobre... (PHOTO AFP, SELIMAN AL-OTEIFI)

Agrandir

L'Airbus A321-200 russe s'est écrasé le 31 octobre dans la péninsule du Sinaï, en Égypte, tuant 224 personnes.

PHOTO AFP, SELIMAN AL-OTEIFI

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Merrit Kennedy, Nour Youssef
Associated Press
CHARM EL-CHEIKH, Égypte

Le président du comité égyptien chargé d'enquêter sur l'écrasement d'un avion russe en Égypte qui a fait 224 morts a révélé, samedi, qu'un bruit pouvait être entendu dans les dernières secondes de l'enregistrement des conversations du poste de pilotage.

Lors d'une conférence de presse au Caire, Ayman el-Muqadem a déclaré que des experts procédaient présentement à l'analyse du bruit afin d'en déterminer la nature. Il a ajouté que la disposition des débris sur le site du crash indiquait que l'Airbus A321-200 s'était disloqué en plein vol, mais que les premières observations n'avaient pas permis d'identifier la cause de l'accident survenu le 31 octobre.

Le Royaume-Uni et les États-Unis ont affirmé que de l'information fournie par les services de renseignement laissait entendre que l'avion parti de la ville touristique de Charm el-Cheikh, dans la péninsule du Sinaï, en direction de Saint-Pétersbourg s'était écrasé après qu'une bombe dissimulée à bord eut explosé.

Plus tôt samedi, le ministre égyptien des Affaires étrangères s'était plaint que les gouvernements occidentaux n'avaient pas suffisamment aidé l'Égypte à lutter contre le terrorisme et avaient omis de partager avec elle des renseignements importants.

En conférence de presse, Sameh Shoukry avait accusé l'Europe de ne pas avoir offert au Caire la collaboration qu'il espérait obtenir de sa part.

Il avait soutenu que les appels à l'aide de l'Égypte concernant le terrorisme n'avaient pas été pris au sérieux.

M. Shoukry avait également reproché aux pays occidentaux d'avoir suspendu leurs vols en direction de Charm el-Cheikh sans révéler au Caire l'information sur laquelle ils s'étaient basés pour prendre cette décision.

Le ministre avait dit aux journalistes que l'Égypte s'attendait à ce que les renseignements disponibles soient transmis au gouvernement égyptien plutôt que diffusés par les médias.

Sameh Shoukry a fait cette sortie après que Le Caire eut lancé une investigation sur le personnel et l'équipe au sol de l'aéroport de Charm el-Cheikh.

Des représentants des autorités égyptiennes ont confié à l'Associated Press sous le couvert de l'anonymat que des enquêteurs questionnaient les employés ayant approché l'avion russe et que certains d'entre eux avaient été placés sous surveillance,

L'État islamique a revendiqué la responsabilité de l'écrasement, mais n'a pas avancé de preuve.

Le crash survenu il y a une semaine est un autre coup dur pour l'industrie touristique de l'Égypte, qui peine à se remettre des troubles politiques ayant secoué le pays au cours des dernières années. Les Russes représentent près d'un tiers de l'ensemble des touristes qui se sont rendus l'an passé en sol égyptien.

Avion frôlé par un missile

Par ailleurs, les médias britanniques ont rapporté, samedi, qu'un avion transportant des touristes du Royaume-Uni avait failli être touché par un missile égyptien en août. Londres et la compagnie aérienne Thomson Airways ont confirmé l'incident.

Selon la presse, le missile s'était approché à moins de 300 mètres de l'appareil en route pour Charm el-Cheikh avec 189 personnes à bord le 23 août.

Le ministère britannique des Transports a indiqué avoir conclu après enquête qu'il ne s'agissait pas d'une «attaque ciblée» et que le missile était probablement lié à des exercices militaires effectués par l'armée égyptienne dans la région.

Thomson avait pour sa part assuré qu'il n'y avait pas eu lieu de s'inquiéter pour les autres vols vers cette destination.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer