• Le Soleil > 
  • Actualités > 
  • Monde 
  • > Des milliers d'Afro-Américains soulignent les 20 ans de la Marche d'un million d'hommes 

Des milliers d'Afro-Américains soulignent les 20 ans de la Marche d'un million d'hommes

Les morts tragiques de jeunes Noirs tués par... (Associated Press, Evan Vucci)

Agrandir

Les morts tragiques de jeunes Noirs tués par des policiers ces dernières années ont inspiré un mouvement de protestation national sous la bannière « Black Lives Matter » (Les vies des Noirs comptent), très présent samedi à Washington.

Associated Press, Evan Vucci

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jesse J. Holland
Associated Press
Washington

Des milliers d'Afro-Américains se sont rassemblés, samedi, dans le parc National Mall de Washington afin de souligner le 20e anniversaire de la Million Man March (Marche d'un million d'hommes) et réclamer des réformes et des changements pour les collectivités noires des États-Unis.

Brandissant des drapeaux et des pancartes, la foule a écouté des discours et de la musique devant le Capitole avant de se disperser dans le parc sous le soleil d'octobre.

Le leader de l'organisation Nation of Islam, Louis Farrakhan, qui avait pris la tête de la marche de 1995, a rejoué ce rôle samedi lors de l'événement baptisé «Justice or Else» (Justice, sinon...).

Dans un communiqué, M. Farrakhan a déclaré qu'il avait l'intention de livrer un message sans équivoque et de faire pression sur le gouvernement pour qu'il réponde aux «plaintes légitimes» de la communauté afro-américaine.

Parmi ces plaintes figure le traitement réservé aux garçons et aux hommes noirs par les forces de l'ordre dans la foulée des incidents ayant coûté la vie à Trayvon Martin, âgé de 17 ans, en Floride en 2012 et à Michael Brown, âgé de 18 ans, au Missouri en 2014.

Ces décès ont donné naissance à un mouvement de protestation national visant à rappeler aux autorités que «la vie des Afro-Américains comptent aussi».

La marche du 16 octobre 1995 avait attiré des centaines de milliers d'hommes noirs dans la capitale américaine souhaitant améliorer leur existence ainsi que celle de leur famille et de leur collectivité.

Les femmes, les Blancs et les autres minorités avaient été exclus de cet événement, mais les organisateurs de celui de samedi ont assuré qu'il était ouvert à tous.

Le président Barack Obama, qui avait participé à la Marche d'un million d'hommes il y a 20 ans, se trouvait en Californie, samedi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer