Israël prêt à lutter sans «limites»

Un Palestinien utilise un lance-pierres pour attaquer les... (AFP, Abbas Momani)

Agrandir

Un Palestinien utilise un lance-pierres pour attaquer les forces de sécurité israéliennes pendant une émeute à Ramallah.

AFP, Abbas Momani

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Jérusalem

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a averti hier qu'il n'y avait «pas de limites» dans la lutte contre les activistes palestiniens, après que l'armée a annoncé l'arrestation de cinq membres du Hamas soupçonnés d'avoir tué un couple de colons.

«Nous ne sommes pas prêts à donner l'immunité à quiconque, à tout émeutier [...] ou tout terroriste où qu'il soit et pour cela, il n'y a aucune limite dans les activités des forces de sécurité», a dit M. Nétanyahou dans une allocution télévisée, à un moment où Palestiniens et Israéliens se sont engouffrés dans un nouveau cycle de violences.

Il s'exprimait peu après que l'armée et le Shin Beth, le service de sécurité intérieure, ont annoncé avoir arrêté cinq suspects et plusieurs complices palestiniens dans la mort d'un couple de colons tués jeudi en Cisjordanie occupée. «Le groupe appartient au mouvement Hamas», selon un communiqué conjoint qui indique que «les détenus ont été interrogés par le Shin Beth et ont avoué leur implication dans l'attaque».

Le Hamas islamiste, au pouvoir à Gaza et considéré comme «terroriste» par Israël, avait salué jeudi l'attaque, «la réponse aux crimes sionistes», sans toutefois revendiquer la responsabilité de la mort d'Eitam et de Naama Henkin, tués dans leur voiture sous les yeux de leurs quatre enfants.

 

Les soldats israéliens ont utilisé des tirs de... (AFP, Thomas Coex) - image 2.0

Agrandir

Les soldats israéliens ont utilisé des tirs de gaz lacrymogènes, des projectiles caoutchoutés et des balles réelles.

AFP, Thomas Coex

Palestiniens tués

Deux Palestiniens de 13 et 18 ans ont péri lors de heurts avec les soldats israéliens à Bethléem et à Tulkarem en Cisjordanie ces dernières 24 heures. Un autre jeune Palestinien était dans un état critique hier soir après des accrochages à Jérusalem-Est. Après la mort du Palestinien de 13 ans à Bethléem, environ 300 jeunes ont attaqué à coups de pierres les soldats israéliens qui ont riposté par des tirs de gaz lacrymogènes, de projectiles caoutchoutés et de balles réelles.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer