Baptême de l'air pour un petit béluga

Les sauveteurs ont réussi jeudi à diriger le... (La Presse canadienne, Pêches et Océans Canada, GREMM)

Agrandir

Les sauveteurs ont réussi jeudi à diriger le béluga vers un filet puis à le hisser à bord d'une embarcation. Il a par la suite été transporté par camion vers l'avion qui l'attendait pour l'emmener à Rivière-du-Loup.

La Presse canadienne, Pêches et Océans Canada, GREMM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
BATHURST

Un petit béluga qui s'était semble-t-il égaré dans une rivière du Nouveau-Brunswick a finalement été transporté par avion jusqu'à Rivière-du-Loup, jeudi, et devait être libéré dans le fleuve Saint-Laurent, un habitat plus adapté à ce mammifère marin.

La petite baleine blanche s'était installée il y a plusieurs semaines dans la rivière Népisiguit, qui se déverse dans la baie des Chaleurs à Bathurst, au Nouveau-Brunswick.

Les sauveteurs ont réussi jeudi à diriger le béluga vers un filet puis à le hisser à bord d'une embarcation. Il a par la suite été transporté par camion vers l'avion qui l'attendait pour l'emmener à Rivière-du-Loup, dans le Bas-Saint-Laurent. La baleine blanche devait enfin être emmenée au port de Cacouna, où elle réintégrera la «pouponnière de bélugas» dans le fleuve. Ces baleines regagnent l'estuaire du Saint-Laurent en hiver.

On ignore pourquoi précisément le petit béluga avait adopté il y a des semaines la rivière Népisiguit: des scientifiques suggèrent qu'il a pu suivre des poissons et se perdre en route.

La baleine blanche, qui mesure environ deux mètres, paraissait en bonne santé cette semaine, mais ne semblait pas vouloir quitter sa rivière d'adoption. Tonya Wimmer, de la Société de sauvetage des animaux marins, indiquait plus tôt cette semaine que ce mammifère peut survivre en eau douce, mais pas de façon permanente.

Le béluga sera maintenant muni d'un dispositif de repérage afin que les scientifiques puissent suivre sa trace.

Le ministère fédéral des Pêches et Océans, de même que le Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins, sont aussi impliqués dans l'opération de délocalisation de la baleine blanche.

La population de bélugas dans le fleuve Saint-Laurent est en déclin depuis le début des années 2000; on estime qu'il en resterait actuellement moins de 900.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer