Bas-Saint-Laurent: 18 M$ pour l'enseignement supérieur

L'Université du Québec à Rimouski investira 12,9 millions $ pour... (UQAR)

Agrandir

L'Université du Québec à Rimouski investira 12,9 millions $ pour réaménager ses espaces de recherche.

UQAR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Trois établissements d'enseignement postsecondaire du Bas-Saint-Laurent investiront un total de 17,7 millions $, dont 15,97 millions $ proviendront de Québec et d'Ottawa. Les établissements et leurs partenaires contribueront pour 1,80 million $.

L'Université du Québec à Rimouski (UQAR) investira 12,9 millions $ pour réaménager ses espaces de recherche. Les installations du Centre d'appui à l'innovation par la recherche et de l'Institut des sciences de la mer, au sein de l'UQAR, seront aussi améliorées.

Les sommes versées au Service de recherche et d'expertise en transformation des produits forestiers (SEREX) du Cégep de Rimouski sont de l'ordre de 4,36 millions $. Elles seront consacrées à des travaux de réfection et de mise aux normes du bâtiment ainsi qu'à l'embauche éventuelle d'une nouvelle ressource.

L'Université du Québec à Rimouski... (UQAR) - image 2.0

Agrandir

L'Université du Québec à Rimouski

UQAR

Quant au Cégep de La Pocatière, il pourra moderniser sa bibliothèque au coût de 520 000 $. Le projet inclura l'ajout d'une banque d'outils électroniques de recherche.

Cette annonce s'inscrit dans le cadre du Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires. Celui-ci totalise 1,1 milliard $ qui seront consacrés à 46 établissements du Québec pour mettre de l'avant 101 projets. Les deux gouvernements qualifient cette annonce d'historique. La ministre de l'Enseignement supérieur du Québec a mentionné qu'il s'agit du plus gros investissement depuis la création des cégeps il y a 50 ans. «C'est l'annonce d'une génération qui permettra de grands projets», estime Hélène David. 

Le Bas-Saint-Laurent est la première région à être visitée dans la foulée des annonces de ce programme. «C'est grâce à ces investissements que les étudiants, les enseignants et les chercheurs du Bas-Saint-Laurent, comme d'un océan à l'autre, vont pouvoir travailler dans des installations de pointe», souligne le député de Louis-Hébert, Joël Lightbound, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer