La juge Thériault aux commandes de Percé

Percé, Gaspésie... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Percé, Gaspésie

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Gilles Gagné</p>
Gilles Gagné

Collaboration spéciale

Le Soleil

La Commission municipale du Québec a choisi la juge administrative France Thériault pour voir à la bonne conduite des affaires courantes à la Ville de Percé, où le maire André Boudreau et cinq conseillers ont démissionné dimanche et lundi à la suite d'un référendum portant sur l'ouverture d'une nouvelle rue commerciale.

Le référendum tranchait sur la pertinence d'emprunter 1,77  million $ pour ouvrir cette rue, une option rejetée. Comme administratrice de la ville, Mme Thériault ne pourra décider de projets de développement, par exemple.

Le ministre des Affaires municipales Martin Coîteux n'a pas encore répondu à la demande du député de Gaspé Gaétan Lelièvre pour déclencher des élections à Percé dans le courant de l'hiver. Un arrêté ministériel est nécessaire puisque le prochain scrutin est prévu dans moins d'un an.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer