30 bénévoles pour sauver la dernière Gaspésienne

Yves Mercier et sa fille Gabrielle Mercier, descendants... (Collaboration spéciale Geneviève Gélinas)

Agrandir

Yves Mercier et sa fille Gabrielle Mercier, descendants du premier propriétaire de la Gaspésienne no. 20, prêtent main-forte pour la restauration du bateau.=

Collaboration spéciale Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Geneviève Gélinas</p>
Geneviève Gélinas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Gaspé) La Gaspésienne no. 20, un navire emblématique de l'époque des coopératives de pêcheurs, est en train d'être restaurée au Musée de la Gaspésie, à Gaspé. Et l'on trouve des descendants du premier propriétaire du bateau parmi la trentaine de bénévoles qui décapent et repeignent l'embarcation de 45 pieds. Le public pourra y embarquer dès l'été prochain.

La no. 20 est la dernière Gaspésienne en état de subir une restauration historique, sur les 50, toutes numérotées, construites entre 1956 et 1960, la plupart au chantier Davie Brothers de Lévis. 

Le soir où Le Soleil est passé au Musée, six bénévoles se mettaient à l'ouvrage dans la bonne humeur et au son d'une radio de chantier. Au total, trente personnes «de 18 à 70 ans» ont répondu à l'appel du Musée, indique le chargé de projet Jeannot Bourdages.

Yves Mercier, de Gaspé, est le petit-fils de Thomas Boucher, premier propriétaire de la Gaspésienne no. 20. Il se souvient de l'avoir vue amarrée au quai de Newport Îlots. «Je suis à la retraite depuis le mois de mars, j'ai appelé [au Musée] pour savoir comment je pouvais m'impliquer», dit ce policier à la retraite, qui a bien connu son grand-père, mort à l'âge de 89 ans.

Sa fille, Gabrielle, arrière-petite-fille de Thomas, met aussi la main à la pâte. «C'était un bateau qui appartenait à ma famille, ça m'a tout de suite intéressée. Je viens de terminer mon année universitaire, alors j'ai du temps.»

La Gaspésienne no. 20, en bon état malgré... (Collaboration spéciale Geneviève Gélinas) - image 2.0

Agrandir

La Gaspésienne no. 20, en bon état malgré ses 58 ans, a surtout besoin d'un décapage et d'un coup de peinture.

Collaboration spéciale Geneviève Gélinas

La restauration, commencée début juin, devrait se terminer en août. Il reste à calfeutrer le bateau avant de le repeindre aux couleurs typiques des Gaspésiennes, c'est-à-dire une coque verte et grise, une timonerie blanche et certains éléments rouges.

Une fois la barge restaurée, des professionnels construiront un accès au navire pour les visiteurs et concevront l'interprétation. «Le bateau sera sur une dalle de béton avec des supports en acier et une plate-forme d'accès. L'exposition sera inaugurée à l'été 2017, avec le dispositif d'interprétation», indique M. Bourdages.

Simulation de pêche

Le Musée utilisera les technologies numériques pour permettre aux visiteurs d'observer la pêche à la morue et les opérations sur le bateau telles qu'elles se pratiquaient il y a 50 ans. L'institution aura besoin de 200 000 $ pour la mise en valeur de la Gaspésienne.

Le Gaspésien Michel Boissonnault a donné la no. 20 au Musée en 2002. Entre 2009 et 2015, elle a attendu son heure dans le parc industriel portuaire de Gaspé avant d'être déménagée sur les terrains du Musée l'an dernier.

L'autre Gaspésienne «survivante» a subi d'importantes transformations pour devenir un bateau de plaisance, ce qui la rend inapte à une restauration historique.

À la demande du ministère des Pêches et des Océans, l'architecte naval Howard Chapelle a conçu la Gaspésienne expressément pour la pêche dans le golfe du Saint-Laurent. Elle faisait le pont entre la pêche artisanale et la pêche industrielle. 

Elle a permis aux Gaspésiens de pêcher plus loin des côtes et de ramener plus de poisson. Elle était équipée pour la pêche à la palangre, une corde à laquelle sont fixés des hameçons. 

Pour les pêcheurs, l'acquisition d'une Gaspésienne était source de fierté. La pierre tombale de Thomas Boucher est d'ailleurs ornée d'une image de la no. 20.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer