Compressions en santé: Amqui veut acheter son hôpital pour 1$

L'hôpital d'Amqui... (Google Street View)

Agrandir

L'hôpital d'Amqui

Google Street View

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Matane) La Ville d'Amqui demande à Québec de lui vendre l'hôpital et tous les établissements du système de santé de la Matapédia pour la somme symbolique de 1 $. Une fois les bâtiments acquis, la Ville mettrait en place une coopérative de santé pour gérer les services. Cette proposition est en réaction aux compressions budgétaires annoncées par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux indique qu'il n'a pas reçu de demande formelle. «C'est une demande qui est, pour le moins, inusitée et à laquelle je n'ai pas l'intention, aujourd'hui, de donner suite, fait comme réponse Gaétan Barrette. Je suis un peu étonné de la chose.»

Le ministre ne se souvient pas «d'une situation où une ville a demandé de se faire transférer un hôpital». Quant à la faisabilité du projet, M. Barrette émet quelques réserves. «On ne parle pas d'une simple infrastructure de santé, précise-t-il. On parle d'un hôpital et d'une installation qui sont dans un Centre intégré de santé et de services sociaux. Moi, je mets en place une réforme qui intègre les services de santé et de services sociaux. Je ne mets pas en place une réforme qui vise à désintégrer le réseau! Alors je pense que M. le Maire d'Amqui va à l'encontre du principe fondamental de la réforme qui est en train de se déployer. Je suis un peu surpris de l'approche! Vous comprendrez que ça ne va pas dans le sens de ce que nous faisons actuellement.»

Le maire d'Amqui, Gaëtan Ruest,... (Collaboration spéciale, Johanne Fourneir) - image 2.0

Agrandir

Le maire d'Amqui, Gaëtan Ruest,

Collaboration spéciale, Johanne Fourneir

«On est en train de nous gérer pour nous faire disparaître», s'insurge le maire d'Amqui, Gaëtan Ruest. «On oublie que c'est un moteur de développement. Si le centre de santé vire à plein régime, ce sont des familles avec des spécialistes qui sont bien rémunérés qui vivent dans la communauté, qui paient des taxes, qui consomment et qui permettent à des gens de venir se faire soigner. Si on envoie des gens aux Indes, au Mexique, en Europe et aux États-Unis pour se faire soigner, je verrais pas pourquoi les Matapédiens, avec un centre de santé parmi les cinq plus performants au Québec, ne pourraient pas attirer une clientèle.»

Selon l'élu, Québec martèle depuis plusieurs années un message de décentralisation, de responsabilisation des communautés et d'engagement citoyen. Mais, avec l'abolition de dix postes dans la Matapédia et la fermeture de quatre lits, le message est contradictoire, de l'avis de M. Ruest. «On est devant un gouvernement centralisateur, qui décrète par le haut, dénonce-t-il. Avec la loi 10, le ministre de la Santé a décrété les CISSS et personne n'a été consulté. C'est descendu d'en haut. C'est comme si les fonctionnaires, en vase clos à Québec et à Montréal, étaient plus intelligents que le monde sur le terrain. Moi, j'en ai ras le pompon de cette façon de faire!»

Le maire Ruest demande donc à Québec de créer un précédent en approuvant le projet-pilote dans la Matapédia, tout en lui demandant de lui accorder les mêmes moyens financiers. «Je le mets au défi d'accepter notre offre, lance-t-il. Je prédis qu'on va le mettre dans la gêne rapidement. Vous allez voir qu'on va leur faire la preuve que la bonne gouvernance, c'est pas le style Couillard et Barrette!» De son côté, le ministre de la Santé préfère ne pas réagir. «Je vais laisser M. le Maire choisir les termes de ses propos, rétorque Gaétan Barrette. On est dans un pays libre. Je ne commenterai pas la teneur de ce type de propos là.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer