Saint-Joseph-de-la-Rive: signalisation réclamée près du traversier

À certains moments, les files d'attente s'étirent à... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

À certains moments, les files d'attente s'étirent à Saint-Joseph-de-la-Rive et peuvent avoir suffisamment de volume pour remplir deux, trois, même quatre traversiers.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les résidents de Saint-Joseph-de-la-Rive sont embêtés par les files de voitures de plus en plus longues qui se forment pour accéder au traversier de L'Isle-aux-Coudres en haute saison touristique. À défaut de pouvoir élargir la route, le maire Pierre Tremblay suggère d'informer les automobilistes du temps d'attente pour la traversée avant même qu'ils ne s'engagent dans les côtes menant à l'exigu village.

Une rencontre est programmée à la fin juin entre la municipalité des Éboulements, qui englobe Saint-Joseph-de-la-Rive, celle de L'Isle-aux-Coudres et le ministère des Transports du Québec (MTQ) pour discuter de nouvelles améliorations à apporter sur le terrain.

Il y a quelques années, les autorités ont procédé à du marquage sur la chaussée afin d'éviter que les véhicules des touristes en attente pour le traversier ne bloquent les entrées des résidences. Les marques sont visibles du quai jusqu'à la côte à Godin. L'été, des étudiants se promènent pour réitérer la règle et répondre aux questions des visiteurs.

Mais l'achalandage touristique augmente, à la faveur notamment des excursions d'un jour en provenance de Québec, et les files d'attente s'étirent de plus en plus loin dans le village. À certains moments, il peut y avoir suffisamment de volume pour remplir deux, trois, même quatre traversiers, dont la capacité est d'environ 50 véhicules chacun.

Malgré des panneaux d'affichage rappelant de laisser les entrées libres, plusieurs manquements sont constatés. Les résidents, qui sont déjà forcés de circuler à contre-sens pour rentrer ou sortir de chez eux, se retrouvent coincés.

Le maire des Éboulements, Pierre Tremblay, admet que la configuration du village ne laisse pas beaucoup de choix aux touristes comme à ses citoyens. Tant la rue Félix-Antoine Savard que le chemin du quai ne peuvent être élargis, car les résidences sont rapprochées, quand ce n'est pas la falaise ou le fleuve qui font office de barrières naturelles.

Informer les automobilistes

M. Tremblay croit qu'il faut plutôt trouver des outils de communication pour que les automobilistes sachent dès la route 138 si l'attente est importante en bas des grandes côtes caractéristiques de Saint-Joseph-de-la-Rive. Il pense d'abord à des panneaux à messages variables, comme on en trouve aux abords des chantiers routiers. «Au moins les gens sauraient combien de bateaux ça va leur prendre pour gagner l'île», dit le maire.

Dans un deuxième temps, M. Tremblay croit qu'il faudrait informer les visiteurs où qu'ils soient, grâce à un site Web ou une application mobile pour téléphone cellulaire.

Le maire de L'Isle-aux-Coudres, Dominic Tremblay, évoque aussi une action beaucoup plus interventionniste, qui consisterait à remplir une partie de la berge, près du quai, pour accumuler les véhicules en attente. Mais il est le premier à admettre qu'il s'agit d'un projet ambitieux, qui nécessiterait des autorisations environnementales difficiles à obtenir.

Pierre Tremblay affirme que les résidents de Saint-Joseph-de-la-Rive font contre mauvaise fortune bon coeur, car plusieurs vivent du tourisme. «C'est sûr qu'à certains moments donnés, il y a des exaspérations, mais c'est contrôlé. Les gens de là comprennent ça. C'est peut-être plus les villégiateurs qui viennent juste l'été qui veulent être tranquilles», dit-il, conscient de la pression sur le village.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer