Une saison des croisières occupée pour l'Est du Québec

L'Ocean Endaveour, qui a mouillé dans la baie... (Collaboration spéciale Steeve Paradis)

Agrandir

L'Ocean Endaveour, qui a mouillé dans la baie de Tadoussac le 2 juin, s'est aussi arrêté aux Îles-de-le-Madeleine et à Gaspé en ce début de saison des croisières.

Collaboration spéciale Steeve Paradis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Montréal et Québec sont évidemment les destinations les plus achalandées, mais les escales de croisières internationales de l'Est du Québec connaîtront aussi une saison occupée avec une centaine d'escales, principalement en automne. Ces 102 escales, pour être précis, pourront être découvertes par 111 000 passagers et membres d'équipage.

En commençant par l'ouest du territoire, Saguenay accueillera cette année 38 navires qui totaliseront près de 35 000 passagers, un nombre record pour l'escale qui recevait déjà dans les années 70 l'Alexander Pushkin, qui battait pavillon soviétique. Le même navire, rebaptisé Marco Polo, s'y arrêtera en septembre.

C'est en octobre que les deux paquebots les plus spectaculaires s'installeront au quai de Bagotville. Le Queen Mary 2 accostera le 6 octobre et pour sa dernière escale de la saison et le 24, Saguenay recevra le Caribbean Princess, ses 3114 passagers et ses 1163 membres d'équipage.

À Tadoussac, seule escale de l'est à ne pas faire partie de l'Association des croisières du Saint-Laurent, on y va beaucoup plus modestement avec trois escales pour 2016, dont celle de l'Ocean Endaveour au début du mois de juin. Le village, qui vise des bateaux plus petits et une clientèle d'aventure fortunée, recevra deux fois le Boréal et ses 225 passagers en septembre.

Tout comme Saguenay, Baie-Comeau vivra une saison record en termes de passagers avec la venue de 5666 croisiéristes accompagnés de 3200 membres d'équipage. Le chef-lieu de la Manicouagan verra des paquebots s'accoster 11 fois à ses installations portuaires, le plus gros étant le Crystal Serenity (1090 passagers), qui s'arrêtera le 23 septembre et le 19 octobre.

Du côté de Sept-Îles, en voie de redéfinir sa destination, seulement quatre navires de croisières seront de passage en 2016, dont le Crystal Serenity en septembre. L'escale recevra au total tout près de 2700 passagers cet automne.

En progression, Havre-Saint-Pierre fera partie de l'itinéraire de six croisières cet automne, pour tout près de 3300 passagers et 1700 membres d'équipage. Pour une deuxième saison, le Marco Polo et ses 800 croisiéristes accosteront chez les Cayens.

En Gaspésie

De l'autre côté du fleuve, année faste pour l'escale Gaspé avec un achalandage record de 22 662 passagers, bichonnés dans leur croisière par 11 822 membres d'équipage. La Gaspésie verra une trentaine de navires s'y arrêter. Le passage du Queen Mary 2 le 7 octobre (près de 4000 passagers et membres d'équipage) sera sûrement remarqué.

Finalement, pour ce qui est des Îles-de-la-Madeleine, on attend une dizaine de navires de croisières internationales cet automne, totalisant 4200 passagers et 1900 membres d'équipage. Le navire le plus imposant à accoster sera le Crystal Serenity. Ce décompte des escales aux Îles n'inclut pas les périples du CTMA Vacancier qui, cette saison, voguera 14 fois entre Montréal et Cap-aux-Meules, avec un potentiel de débarquement sur les Îles de 450 passagers à chaque fois.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer