Le Hermel de Mylène Paquette retrouvera le Queen Mary II

Les images de la rencontre entre le Hermel de Mylène... (Fournie par Destination Sept-Îles Nakauinanu)

Agrandir

Les images de la rencontre entre le Hermel de Mylène Paquette et le Queen Mary II, en plein coeur de l'Atlantique Nord, ont fait le tour du monde.

Fournie par Destination Sept-Îles Nakauinanu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Fanny Lévesque</p>
Fanny Lévesque

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sept-Îles) Si petit soit-il, le bien connu Hermel de Mylène Paquette réussira à faire voguer le géant Queen Mary II jusqu'à Sept-Îles, port d'attache de la célèbre embarcation jaune de la rameuse océanique.

Tous se souviennent que la «Reine des mers» avait croisé le chemin du Hermel en plein coeur de l'Atlantique Nord, en septembre 2013. L'équipage du prestigieux navire était venu à la rescousse pour ravitailler l'aventurière pendant sa périlleuse traversée. La rencontre, filmée par plusieurs passagers, a fait le tour de la planète. 

Ce moment historique revivra donc, cinq ans plus tard, cette fois dans la baie de Sept-Îles, où mouillera le Queen Mary II en septembre 2018. Un scénario pour le moins étonnant qui a pesé lourd dans la balance pour attirer sur la Côte-Nord le grand bateau de la ligne de croisière britannique Cunard. 

«Après plusieurs mois, voire années de discussions [avec Cunard], l'attrait unique du Hermel nous a aidés», assure la chef d'escale, Marie-Ève Duguay. C'est que Destination Sept-Îles Nakauinanu, l'organisme qui chapeaute l'accueil de croisières internationales à Sept-Îles, avait le Queen Mary II dans sa mire depuis longtemps. 

Le Quai des croisières, construit en 2009, a même été élaboré selon les spécifications du géant des mers. «Il y a toute une notoriété autour du Queen Mary et chaque fois qu'il visite un port, ça marque. C'est un gage de confiance», ajoute Mme Duguay. Une «occasion» que Sept-Îles n'a d'ailleurs pas l'intention de rater. 

Quatre navires feront en attendant escale à Sept-Îles à l'automne 2016, dont deux le même jour, ce qui sera un bon «test» pour la ville en vue de l'accueil des quelque 3800 passagers et membres d'équipage du Queen Mary II. L'itinéraire complet du légendaire bateau pour septembre 2018 n'est pas encore connu.

Le Port de Sept-Îles a acquis le Hermel en 2014.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer