Un homme d'affaires de Québec à la rescousse de 75 emplois en Haute-Gaspésie

Si la transaction est conclue, l'ancien IGA deviendra... (Fournie par Enseignes Jean Chaîné)

Agrandir

Si la transaction est conclue, l'ancien IGA deviendra un commerce indépendant qui se nommera le Marché d'alimentation Ste-Anne, comme en témoigne cette maquette.

Fournie par Enseignes Jean Chaîné

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sainte-Anne-des-Monts) Catastrophé d'apprendre la perte de 75 emplois découlant de la fermeture du supermarché IGA de Sainte-Anne-des-Monts, en Haute-Gaspésie, un homme d'affaires de Québec vient à la rescousse. Cette suppression d'emplois touche 1 % de la population de cette municipalité déjà durement éprouvée économiquement. Cela équivaut donc à la perte de 5000 emplois à Québec.

Gilles Beaudoin, un citoyen de Québec originaire de l'endroit, négocie depuis trois semaines avec la compagnie Sobeys, qui est propriétaire du supermarché IGA de Sainte-Anne-des-Monts, dont la fermeture a été annoncée pour le 25 mars. Il veut éviter le démantèlement du commerce et la fermeture de l'espace commercial.

S'il réussit à conclure la transaction, l'ancien IGA deviendra un commerce indépendant qui se nommera le Marché d'alimentation Ste-Anne. Sans franchise ni bannière, le promoteur assure que c'est la seule façon de rentabiliser le commerce. Selon lui, si Sobeys met la clé sous la porte, ce n'est pas par manque de profits. Sur les 75 emplois que compte l'épicerie, il espère en sauver 65.

Si l'acquisition se concrétise, Gilles Beaudoin sera soutenu financièrement par un «multimillionnaire de Québec, originaire de la Gaspésie, qui souhaite, pour le moment, garder l'anonymat».

Démarches difficiles

Fort d'un plan d'affaires et d'un montage financier qu'il dit solides, M. Beaudoin espère que ses démarches auprès de Sobeys, qu'il qualifie de difficiles, puissent porter fruit. «Je leur demande pas la charité, je veux acheter les équipements et l'inventaire, laisse-t-il tomber. Je veux qu'au matin du 25 mars, la clientèle puisse continuer à aller faire son épicerie à la même place.»

Ayant grandi au sein d'une famille d'entrepreneurs, Gilles Beaudoin connaît bien le monde des affaires, notamment l'univers de l'alimentation. Depuis six ans, il oeuvre à des mises à jour et à des réinstallations de commerces. «Je suis fournisseur de services pour Metro, précise le travailleur autonome de 50 ans. J'ai beaucoup de contacts avec les fournisseurs.»

Né à Sainte-Anne-des-Monts, Gilles Beaudoin habite à Québec depuis 35 ans. Avec son frère et sa soeur, il a été copropriétaire de deux dépanneurs avec stations-service à Québec pendant cinq ans, puis ensuite courtier immobilier pendant 10 ans.

Pour l'instant, le promoteur affirme avoir l'encouragement de la mairesse de Sainte-Anne-des-Monts, Micheline Pelletier. M. Beaudoin espère aussi obtenir le soutien moral du nouveau ministre responsable de la Gaspésie, Sébastien Proulx.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer