Exclusif

La radio maritime de Rivière-au-Renard restera fermée

Un officier de la radio maritime de Rivière-au-Renard,... (Photo collaboration spéciale, Geneviève Gélinas)

Agrandir

Un officier de la radio maritime de Rivière-au-Renard, Yannick Poirier, lançait ses derniers avis météo en juin.

Photo collaboration spéciale, Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Geneviève Gélinas</p>
Geneviève Gélinas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rivière-au-Renard) Le gouvernement Trudeau ne rouvrira pas la radio maritime de la Garde côtière à Rivière-au-Renard, contrairement à la promesse faite par la ministre Diane Lebouthillier en campagne électorale. Les pêcheurs avaient dénoncé la fermeture de cette station pour des raisons de sécurité et la députée libérale de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine avait fait de sa réouverture l'une de ses priorités après les élections.

«Le ministère [des Pêches et des Océans] ne prévoit pas rouvrir le SCTM [Services de communications et de trafic maritime] de Rivière-au-Renard, puisque la modernisation des équipements permet de conserver le même niveau de service à partir du centre SCTM des Escoumins», a répondu la porte-parole du Ministère, Carole Saindon.

«Les officiers du centre SCTM des Escoumins ont été pleinement formés sur leur nouvelle zone de responsabilité afin d'assurer la sécurité continue des navigateurs», ajoute Mme Saindon.

La radio de Rivière-au-Renard a fermé le 26 juin. Les signaux de 20 antennes sont désormais relayés à la station des Escoumins, qui couvre le Saint-Laurent de Rivière-du-Loup à Saint-Augustin sur la Basse-Côte-Nord, incluant la baie des Chaleurs, les Îles-de-la-Madeleine et l'île d'Anticosti.

«Je suis très déçue de la façon dont ça se passe, mais je ne lâcherai pas le morceau», a réagi Mme Lebouthillier en entrevue au Soleil. Le trafic maritime est appelé à augmenter avec la cimenterie de Port-Daniel et un projet de terminal pétrolier à Belledune, fait-elle valoir. «Les Escoumins, c'est très loin du golfe [Saint-Laurent].»

Engagement de Trudeau?

En campagne électorale, Mme Lebouthillier avait déclaré que son chef Justin Trudeau s'engageait à rouvrir la station de Rivière-au-Renard une fois au pouvoir. Aujourd'hui, elle dit qu'elle «se basait sur ce qui avait été dit en [septembre] 2014, lors de [la] tournée gaspésienne [de M. Trudeau]». 

M. Trudeau avait déclaré que la fermeture de la station n'était pas acceptable, se rappelle la députée, mais il ne s'était pas engagé à la rouvrir s'il était élu, avoue-t-elle.

Depuis les élections, Mme Lebouthillier affirme avoir parlé et écrit au secrétaire parlementaire du ministre Hunter Tootoo, Serge Cormier, et non à M. Tootoo, puisqu'il est unilingue anglophone et elle, unilingue francophone. «Je vais être tenace et persévérante, je vais continuer à faire des représentations», dit la ministre.

Le pêcheur Réginald Cotton, de l'Association des capitaines-propriétaires de la Gaspésie, se dit «déçu» de la réponse du Ministère. L'immense territoire et le risque d'appels d'urgence simultanés justifiaient la réouverture de la radio, en plus de la nécessaire connaissance du terrain et du vocabulaire local, estime-t-il.

«Les libéraux ont promis [de le rouvrir] et ils ne le font pas. Ça veut dire que ça fait leur affaire», dit M. Cotton.

La station de Rivière-au-Renard fait partie des 10 centres de communication sur 22 fermés dans la même vague par la Garde côtière. 

Les employés donnent des avis aux navigateurs, reçoivent les appels initiaux des bateaux étrangers et prennent les appels de détresse.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer